AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Without me, all is real... I'm not really who you think I am [with Piotr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Without me, all is real... I'm not really who you think I am [with Piotr]   Jeu 11 Juin - 12:13

    Cela faisait bien longtemps que Sandra n'avait pas été à Pré-au-Lard. Dans les rues du village sorcier, toutes ces personnes qui marchaient autour d'elle, certains pressés, d'autres beaucoup moins, toutes ces devantures qui ornaient de-ci de-là certains magasins, tout autour d'elle lui rappelait cette belle époque pendant laquelle elle avait étudié à Poudlard. Ces sorties dans le petit village plein de vie lui avaient manquées après ses études de sorcellerie.

    Mais surtout, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait été au contact d'autant de sorciers. Il fallait dire que récemment, elle n'avait été en contact qu'avec peu d'humains, sa soif obligeait. Ce jour là, Sandra s'était nourrie, ou plutôt avait nourri cette bête qui la rendait sauvage, plus que nécessaire. Une biche avait fait les frais de son appétit. Mais c'était à ce prix qu'elle pouvait se promener à travers la foule sans fixer les nuques blanches des sorciers autour d'elle et marcher sans risquer d'être remarquée.

    Sandra avait quitté Londres pour passer deux semaines à Glasgow, dans les lieux de son enfance. Que de souvenirs le château de Poudlard portait entre ses murs... Encore dans ses souvenirs, Sandra eut un moment d'inattention, et bouscula un passant.
    Elle se ressaisit immédiatement: "Pardonnez-moi...".
    Le passant murmura une excuse lui aussi, et reprit son chemin comme si de rien n'était. Sandra le regarda disparaître dans la foule, et continua sa route.

    Elle passa devant Zonko, se rappelant toutes les bêtises qu'ils avaient pu faire, ses camarades et elle, durant leur adolescence. Mais avec l'âge adulte venaient les responsabilités et la maturité, alors ces petits jeux, elle les conservait soigneusement dans un coin de son esprit, pour se souvenir de cette période tendre qu'elle avait perdue depuis plusieurs années.

    Elle ne savait pas trop où aller dans Pré-au-Lard. Il y avait tellement de choses ici. Rien que le fait de pouvoir sortir sa baguette sans s'attirer des regards étonnés lui plaisait. Approchant d'une ruelle sombre, elle prit sa baguette entre ses doigts: Lumos...
    Elle passa à travers la ruelle, guidée par la lueur qui émanait du hêtre de sa baguette.
    Nox! A l'autre bout de la ruelle, une rue passait. D'après ses souvenirs, ce devait être la rue qui menait à la Tête de Sanglier, ce bar dont la réputation n'était plus à faire.

    Après tout, rien ne l'empêchait d'aller y passer un moment...

    Arrivant devant la porte, elle n'eut pas à tourner la poignée pour entrer, le battant s'ouvrit de lui-même. Elle entra dans le bar.
    Curieusement, il n'y avait pas une seule femme, uniquement des hommes, dont la grande majorité n'avaient pas l'air bien clairs... Elle s'avança vers le barman, commanda une bière.

    Beaucoup de regards étaient tournés vers elle, mais elle ne s'y intéressait pas. Le barman l'obligea à attendre quelques temps, puis lui présenta une chope de bière pleine. Devant l'aspect qu'elle avait, Sandra se dit qu'elle aurait mieux fait de ne rien commander... Elle paya sa consommation, et alla s'asseoir à une table non occupée.
    Elle aurait presque sentit les regards des hommes glisser le longs de ses hanches alors qu'elle marchait. Pour leur donner raison, elle accentua leur roulement.

    Une fois assise, elle porta un regard circulaire autour d'elle. Elle surprit quelques regard en coin, mais ne leur répondit pas. Il n'y avait que des humains dans la salle, Sandra entendait tous les battements de leurs cœurs réunis autour d'elle. Sandra commença à siroter sa bière, lui trouvant un goût âpre et amer qu'elle n'arrivait pas trop à déterminer.

    Finalement, l'un des hommes se risqua. Il devait avoir la trentaine, et était attiré par... le décolleté de la jeune vampire.
    *je savais bien que c'était une mauvaise idée...* pensa-t-elle.
    "Alors, chérie, tu fais quoi là?" demanda-t-il en s'approchant plus que nécessaire.
    Sandra lui renvoya un regard carnassier.
    "J'attends mon fiancé."
    "Et il est en retard, je me trompe? Viens avec moi, je vais te montrer quelque chose qui vaut la peine d'être vu..."
    "Si c'est pour voir "quelque chose" de petit, je connais d'autres endroits bien mieux qu'ici. Sans façons."
    La réplique avait fusé, glissant entre les lèvres de Sandra avant même qu'elle n'ait pensé à assembler les mots dans son esprit.
    *Mais qu'est-ce qui te prend, Sandra?* pensa la jeune femme.
    L'homme mit un moment à répondre.
    "Tu sais, j'ai plus de capacités que la plupart des sorciers dans ce bar..."
    "J'en doute sincèrement." coupa Sandra. "Maintenant j'aimerais boire ma bière en paix."
    "Allons, chérie..."

    Sandra ne prit même pas la peine de répondre, entreprenant d'ignorer royalement l'homme à côté de lui, buvant sa bière avec nonchalance.

    C'est alors que la porte du bar s'ouvrit sur un nouvel arrivant. Sandra ne mit que quelques instants à le détailler, lui trouvant une certaine férocité à travers ses traits de séducteur. Son regard croisa le sien. Sandra eut soudain une impression étrange... Elle n'entendait pas les battements du cœur de cet homme.
    *Vampire* lui indiqua son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
 

Without me, all is real... I'm not really who you think I am [with Piotr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: SWELLING SOLUTION :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit