AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Narcissa B. Malefoy [ en construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Mar 2 Juin - 0:20

Mon personnage est : Prédéfini


I. Identité

    Nom, Prénom(s) : Narcissa Black, épouse Malefoy
    Date de Naissance, Age : 13 juin 1955
    Lieu de Résidence : Manoir Malefoy aux dernières nouvelles...


II. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : Bois de roisier, trente deux centimètres, contenant un cheveux de vélane. Souple pour une main délicate.
    Camps : Officiellement celui d'un homme "mort" depuis treize ans...officieuse la préférence de Narcissa va pour la neutralité la plus certaine.
    Profession: Epouse Malefoy est déjà une profession très prenante et exigeante!
    Don particulier : Celui de paraitre devant le Monde une personne qu'en fin de compte elle n'est pas ( cela demande des années de travail croyez moi...)



III. HJ - Vous

    Age : 19 ans
    Niveau en Rp : Correct je crois
    Présence /7 : 3voire4/ 7 c'est bien pour cela que je n'ai pas pris un personnage très important...
    Personne sur votre avatar : Nicole Kidman ( avatar qui arrive)
    Code du Règlement :
    Spoiler:
     

    Comment nous avez-vous connus ? Je ne sais plus, un top site ou bien un autre forum



Rp de Présentation



    Année 1991
    "
    La pluie tombe devant mon regard azur, elle tombe inlassablement et moi je reste là, droite, muette et pourtant si belle. De marbre, simplement là, le regard perdu sur l’horizon. Là devant cette fenêtre, les bras croisée sur ma poitrine. Perdue ailleurs dans le méandre de mes pensées bien lointaines aujourd’hui. Héritière des Black, dernière d’une famille de sang pur, mariée à un sang, mère d’un héritier au même sang si pur…Quelles banalités. Une vie tracée, j’ai suivi cette ligne, sans jamais zigzaguer, sans jamais vouloir y échapper. La tête haute, toujours, j’ai simplement suivi ce chemin ordinaire que l’on m’avait tracé. Je l’ai choisi, j’ai tout mis en œuvre pour que ma vie suive le schéma de bien des jeunes femmes de ma condition avant moi. J’ai joué les belles poupées de porcelaine, muettes et sourdes mais pas vraiment aveugle. Non aveugle je ne l’étais pas et je ne le suis toujours pas aujourd’hui. Comme celle de mes sœurs, ma vie devait suivre son fil sans jamais perdre de vue les mots d’ordre : dignité et fierté. Avancer toujours, manipuler constamment et sourire obligatoirement. J’étais lâche, je le suis, et Androméda me l’a bien assez répété pour que j’entende encore aujourd’hui sa voix glacée résonner dans mes oreilles. Mais n’étais-je pas la petite favorite de Cygnus et Druella, n’étais-je pas le petit ange blond dont on attendait tant ? Oh si…ils attendaient tant et moi j’avais si peur de les décevoir…

    Une enfance entière à m’entendre répéter : bienséance, protocole, bonnes manières…bonnes manières, protocole, bienséance. Une enfance à entendre nos parents nous rappeler la pureté de notre sang, nous rappeler la fierté que l’on devait en tirer et le pouvoir qu’il nous inculquait. Façonnée pour agir ainsi, façonnée pour devenir la femme que je suis aujourd’hui. Pensées archaïques…et idéaux pathétiques qui m’ont longtemps, trop longtemps, fait fermer les yeux. Quoi que je ferme encore les yeux aujourd’hui. L’on m’a demandé de me fondre dans ce milieu, ce milieu qui était le mien, je suis née dans ce milieu, d’arrogance et de décadence et je n’en suis jamais sortie, je n’ai jamais failli. Soirées mondaines, festivités en tout genre…à jouer les potiches, être belle et se taire. Incarnant le rôle que l’on désirait me voir jouer. Stupide quand l’on y pense, parfaitement stupide de jouer les poupées de cire sans grande intelligence. Belle aristocrate destinée à s’enfermer dans une cage dorée, voilà ce que j’étais. Mais j’ai tellement voulu rendre les miens si fiers de moi…j’avais besoin de leur reconnaissance. Je tremblais à la seule idée que je puisse les tromper en n’entrant pas dans la noble Maison de Salazar…déjà du haut de mes onze ans, je savais ce qui m’incombait, j’avais conscience que le chemin qui serait le mien débutait dès lors, suivre les traces de mes ancêtres, ne pas les déshonorer comme l’avait fait Androméda, comme l’avait fait notre cousin. Mais je n’avais pas la force de Bellatrix, pas sa témérité, j’étais fragile, une simple enfant frêle et délicate , effrayée par les hostilités que le Monde offrait. Je ne me sentais bien que dans le cocon que m’avais modelé mes parents durant toute mon enfance…et je relevais mes premiers défis à Poudlard.

    Dissimulée derrière un masque hautain et prétentieux, une beauté à en faire damner plus d’un…Les regards qui se tournaient sur mon passage dès mes premiers pas dans ce château. Bellatrix tous la reconnaissaient pour sa fougue et son audace, Adroméda pour sa gentillesse et ses faux pas répétés…et moi…je me démarquais dès les débuts des deux autres héritières Black, pour mon visage angélique et mon corps divin. Malédiction ou bien bénédiction ? Tout cela dépend du point de vue…mais bien longtemps je pris cela pour une bénédiction. J’aimais, et j’aime encore aujourd’hui, les regards envieux, la jalousie des filles et la convoitise des garçons. Etre admirée, contemplée…un réel plaisir pour mon égo. Et j’en profitais, j’en profite. Après tout quoi de plus efficace que le charme pour parvenir à ses fins ? Tout le monde cède à un joli minois et bien évidemment ce serait me mentir à moi-même que de dire que je n’en ai pas abusé. J’ai passé ma scolarité ainsi, à amadouer mon entourage et à être l’objet de toute les convoitises. Je ne m’intéressais qu’à moi. Mais c’est tellement creux… je ne suis finalement que cette simple enveloppe, que cette beauté glacée. Et pourtant, derrière cela, derrière mes boucles blondes, je réfléchis et analyse le monde qui m’entoure, constamment, sans arrêt. Je regarde, simple spectatrice. L’insouciance de la jeunesse ne pousse pas à se poser beaucoup de question, et je me suis contentée durant toute ma scolarité à user de mon intelligence et de ma réflexion que lorsque cela était utile à ma personne, et c’est bien pour cela que j’ai obtenu mes examens sans grandes difficultés, à la surprise de bien des personnes.

    Affolant de constater comme les apparences peuvent être trompeuses. Pathétique de s’arrêter au simple visage albâtre d’une femme trop bien vêtue. Mais je ne blâmerais personne, après tout je l’ai voulu ainsi. N’ai-je finalement pas conclu mon mariage, sur mes prunelles azurées, mes cheveux clairs et ma silhouette élancée ? La lueur de convoitise brillait dans le regard de Lucius dès notre première rencontre. J’étais et je ne suis qu’un beau bijou qui devait lui appartenir. Mais il va de soi, que pas une fraction de seconde je me suis arrêtée à cela. Il était ambitieux, et je l’étais tout autant…enfin pas vraiment dans le même sens certes. Lui voulait le pouvoir et moi la position qu’il pouvait m’offrir. Mariage d’arrangements et de convenances. Néanmoins j’ai profité de ma scolarité, jeune fille courue et désirée, j’ai joué, je me suis amusée, délectée durant sept années…et puis finalement je me suis rangée, parce que c’était ce que l’on attendait de ma personne. Que je devienne une parfaite maitresse de maison, une épouse parfaite, une mère parfaite. J’ai rempli tous ces critères…par Salazar je les ai tous rempli et bien plus que nécessaire il me semble. J’ai obtenu tout ce que je désirais. Un mariage qui m’offrait une position indétrônable dans la bonne société, un nom qui en disait bien assez, une fortune plus que satisfaisante. En bref, je dirais que mon couple, enfin non, mon mariage, car il est bien difficile de définir le mot « couple » afin de faire en sorte qu’il puisse coller à la relation que j’entretiens avec mon époux, enfin… notre mariage est un échange permanent d’intérêts. Et notre fils fait bel et bien partie de ces intérêts, de ces indispensables, de ces clauses qu’incluaient notre union.

    Mon fils…je ne me souviens pas avoir été enjouée à l’annonce de sa venue. A cette époque j’étais éprise dans d’autres problèmes, d’autres faits qui bafouaient mon esprit depuis un certains temps. Le Lord, ses actions…toute cette folie dans laquelle ma famille était enfoncée jusqu’au cou. Ma sœur qui avait tellement changé et qui s’est perdue dans la noirceur de son âme…la pauvre elle n’en est jamais ressortie et le paie de sa jeunesse aujourd’hui. Et puis mon époux…le sang sur les mains, le regard sombre brillant d’une lueur démente. Une période bien obscure. Certains des miens affirment, et me soutiennent, que c’était un temps de Gloire et de Bonheur pour ceux de notre rang. L’âge d’or. Et malgré que je ne puis répondre quoi que ce soit à cela, ma retenue, mon éducation, m’empêchant de contredire de telles affirmations…je maintiens que mon plus grand soulagement fut la disparition de cet autoproclamé Lord. Son règne, fut probablement la période durant laquelle j’ai perdu l’usage de la parole et où je me suis faite statue de marbre. Répugnée, écœurée par tout ce que l’on pouvait faire au nom d’un homme… dégoutée de constater où pouvait mener la détermination de cet homme. J’ai vu les miens devenir esclaves d’un homme aux idées trop ancestrales alors que durant toute mon enfance l’on m’avait répété qu’un sang pur jamais ne s’incline devant un autre. Mais je n’ai jamais eu mon mot à dire cela va de soi. Quoi qu’il en fut, lorsque mon fils vint en ce monde, je crois que ce jour là, j’ai changé.

    La jeune femme insolente, froide et hautaine s’est estompée ce jour là, pour laisser place à une mère…un rôle que je me pensais jusqu’alors incapable de tenir. Mon fils est devenu toute ma vie, la raison de mon existence. Plus de soirées mondaines, plus festivités sans valeur, j’ai disparu du Beau Monde pendant un certain temps, privant mon époux de la possibilité d’exhiber l’un de ses joyaux. Et plus que tout, pour la première fois de ma vie j’ai donné un sens au mot « amour ». Mais j’ai donné naissance à l’héritier des Malefoy, Lucius attendait et attend, tellement de lui. Son éducation a fini par m’échapper malgré que, longtemps, je conservais dans le secret une relation étroite entre mon fils et moi. Et aujourd’hui…aujourd’hui je m’inquiète à la seule perspective que mon fils puisse un jour suivre les desseins de son père, si le Lord finit par revenir… Je prie Merlin pour que cela n’arrive jamais. Je donnerais ma vie, pour qu’il puisse faire ses choix.

    Je frissonne…et mes prunelles se reposent sur la pluie qui n’a pas cessé. Elle est si loin l’adolescente d’antan, l’héritière qui avait si peur de décevoir sa famille, celle qui n’osait pas penser pour ne pas contrarier son entourage. Mon fils éloigné depuis une année et moi je prend conscience qu’au bout du compte il est la seule chose de bien qui résulte de ma vie. Puéril d’en arriver à une temps conclusion. Enfantin que de souhaiter parfois revenir en arrière. Agaçant de jouer les poupées muettes. Un soupire passe la barrière de mes lèvres vermeilles, je jette un coup d’œil à l’horloge du petit salon. 21h. Il est temps pour moi de reposer mon masque sur mon visage ivoire. Les invités ne tarderont plus. Ma robe de soirée virevoltant derrière moi je quitte ce salon et chasse mes pensées indignes. Après tout Lady Malefoy est belle, souriante et amusante nullement intelligente, taciturne et réfléchie. Et moi je commence à haïr cette image.

    « Tu serais si fière, Druella…. » bref murmure s’échappant de mes lèvres à la simple pensée que finalement je n’ai été qu’une ravissante marionnette que mes parents ont su parfaitement coordonner… Et maintenant je me sens stupide, complètement bête comme une gamine qui aurait pu rêver au prince charmant, à la vie de château et qui un beau matin se réveille entre ses draps de soie et s’aperçoit que finalement tout ce qu’elle a, est parfaitement, magnifiquement superficiel et dérisoire. Un constat amère. On tombe de haut, on regrette. J’ aimerais avoir plus de regrets…peut être en aurais je davantage d’ici à quelques années quand j’aurais réellement assimilé l’échec de ma vie. Et puis parfois je viens à me demander ce que doit être la vie d’Androméda, si finalement avoir choisi sa vie, l’avoir mené selon ses désirs, si cette vie là, est bien mieux…mais je sais, et cela a un goût répugnant, que oui…oh oui, ma sœur doit être heureuse. J’envie aujourd’hui ce que moi je n’ai pas. Et pourtant dirons certains que j’ai tout ce qu’une femme pourrait vouloir…je ne devrais pas réclamer davantage. Peut être bien.

    Mais c’est tellement risible. Et c’est ce sourire que je retiens alors que je descends les escaliers de marbre qui donnent sur l’imposante salle de réception. Richement décorée, si somptueuse afin de marquer notre supériorité face à tous ces gens. Et notre mépris...parceque l'un ne va pas sans l'autre. C’est ce sourire que je retiens, ce sourire si réaliste qui m’étouffe, devant tous ces vautours qui murmurent et murmurent sans arrêt, face à ce monde dont je fais partie. Parce que, quoi que je désire, ma vie est là…et je ne peux plus à cet instant, à cette pensée, empécher un sourire glacial de traverser furtivement mon visage d’ange. Pauvre Narcissa petite fille pourrie gâtée qui comprend que la vie n’est pas un conte de fée."
Revenir en haut Aller en bas

Severus T. Rogue
{ Fonda - Une Vipère qui ne mâche pas ses mots !

avatar
Féminin
Messages : 263
Age du joueur : 26
Date d'inscription : 11/10/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Professeur de Potions ; Directeur de Serpentard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Sam 6 Juin - 0:21

B'soir && Bienvenue =DD

Et voila, on a presque toute la famille des blonds xD
C'est Lucius qui doit être content...


Je n'ai rien à redire sur ta fiche.
Elle est parfaite et tu as su cerné le personnage de Narcissa affraid

[Tu as une idée de rang ? =)

__________________________________________________________

. The second one, an arrogant man driven mad with hopeless longing. ─C'était quelque chose en dehors de lui qu'il ne savait pas nommer. Une énergie silencieuse qui l'aveuglait et régissait ses journées. Une forme de défonce aussi, de destruction - © Doomsday & BloomyIcons
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Dim 7 Juin - 20:21

    Ah bon ben j'étais entrain d'écrire une suite à ma fiche, pas grave cela me servira pour autre chose :)
    En tout cas Merci et en ce qui concerne le rang...arf je dois dire que ce soir je ne suis pas très inspirée ( un peu fatiguée en ce jour de fête des mamans sorry!!), mettez ce que bon vous semble, amusant, réaliste, neutre, stupide, méchant, ironique, hypocrite...bref qu'importe!
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Lun 8 Juin - 23:08

J'ai une idée moi ; Une black au service d'un jedusor Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas

Severus T. Rogue
{ Fonda - Une Vipère qui ne mâche pas ses mots !

avatar
Féminin
Messages : 263
Age du joueur : 26
Date d'inscription : 11/10/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Professeur de Potions ; Directeur de Serpentard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Lun 8 Juin - 23:11

AH xD
* Part se cacher à Vladivostok *

Ha mais je pensais ta fiche terminée ^^ -
Vu qu'il y avait tous les détails demandés, et qu'elle semblait se clore.
Libre à toi de la terminer si tu le souhaite, j'effacerai les messages =)


Je trouverai quelque chose pour le rang m9

__________________________________________________________

. The second one, an arrogant man driven mad with hopeless longing. ─C'était quelque chose en dehors de lui qu'il ne savait pas nommer. Une énergie silencieuse qui l'aveuglait et régissait ses journées. Une forme de défonce aussi, de destruction - © Doomsday & BloomyIcons
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Mar 9 Juin - 8:43

    "Mais non! revenez Severus!"


    Non ce n'est pas grave je me servirais de la suite de ma fiche pour un début de sujet ou bien je ne sais pas mais je ne m'en fais pas je suis très...recyclage!^^

    Pour le rang...pas mal Monsieur Carlton...mettez dont ce qui vous plait ( arf... je suis tellement gentille!! :) )
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Mar 9 Juin - 18:48

Quelles vulgarités. Quel est ce mot barbare que recyclage -file-

Oups s'cusez, j'ai pas pu m'empêcher =P.
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Mar 9 Juin - 20:34

Y'a de l'action ici dis donc xD
Bienvenue :)

Ndlr: Rajouté dans le registre Wink
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Mer 10 Juin - 8:38

    De l'action? Oh mais point du tout^^ C'est simplement Monsieur Carlton qui remet en question le petit penchant écolo de Narcissa!
    [ Il est très bien ce mot recyclage pfff et puis je suis certaine qu'au fond d'elle Narcissa est POUR le recyclage! Neutral )
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Mer 10 Juin - 13:52

La reine ecolo ou la reine du recylage ira comme rang? ^^
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Jeu 11 Juin - 8:32

    "La reine Ecolo" sera parfait!
    Je tiens à remercier Mr Carlton pour l'inspiration qu'il a donné à Minerva^^ [ petite salutation de la main genre la reine d'Angleterre ( frigide et automatique)]
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Jeu 11 Juin - 17:22

Je disais ceci pour rire >< A moins que ce rang te convienne =)
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Jeu 11 Juin - 18:47

    Non sincerement tu peux même mettre cela. Ceci ne me dérange absolument pas^^ ou bien en attendant de trouver quelque chose de...hum...plus approprié? Neutral
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Jeu 11 Juin - 21:48

Je t'ai mis ceci pour le moment ^^
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   Ven 12 Juin - 8:10

XD Parfait!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Narcissa B. Malefoy [ en construction]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Narcissa B. Malefoy [ en construction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit