AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Dim 25 Jan - 0:13




    "Pourquoi ? Je ne sais pas, peut être que certaines personnes sont destinés à mourir tôt, à ne pas connaître la joie de vivre pleinement une vie insignifiante et commune, peut être que tout est déjà écrit et que l’homme n’est qu’un pantin entre les mains du Destin. Pourquoi ? Je ne sais pas, je ne sais rien en fait. Seulement que j’aurais préféré être une de ces personnes malchanceuses et mourir jeune. Maintenant je ne vis plus, je survis. Je suis Damnée…
    Vous voulez connaître mon histoire ? Alors taisez-vous et écoutez, ne posez pas de questions, cela gâcherais la chute de mon histoire si étrange et pourtant si banale.
    "


    Je suis née le 12 Janvier 1972. Banale en soit, une vie de plus à vue le jour, comme des milliers dans le même mois. Je ne me souviens pas de ma naissance, certaines personnes arrivent à avoir des flashs de ce jours, des sensations je dirais, puisque à cet âge on n’est pas apte a comprendre quoi que ce soit et surtout pas que l’on vient de quitter l’endroit le plus sûr au monde. Oui, à cet âge on entre dans la vie, on existe enfin. Du moins c’est ce que l’on pense. Mais passons, je suis donc sortie du ventre de ma mère Beth Ambers ce mois glaciale de janvier, mais je ne vais pas m’attarder la dessus, c’est trop commun. Quoi que assez spécial si on juge le fait que l’hôpital à bruler le soir de ma venue, mais c’est une simple coïncidence, rien de plus.
    On peut donc dire que j’ai échappé à la mort, le jour de ma venue au monde, c’est assez ironique quand on y regarde de près. En revanche ma mère, elle, n’a pas eut cette chance.

    Mon père étant inconnue au bataillon, je suis donc devenue orpheline, comme des milliers d’enfants dans le monde. Envoyée dans un orphelinat, on m’a attitré une nourrice a temps plein pour être sûr que je ne manque de rien : Maria. Ah cette femme ! toujours de bonne humeur, a mettre du soleil là où les nuages obscurcissent le paysage, a vous faire sourire quand des larmes gigantesques ne demandent qu’a quitter vos yeux, et à vous faire sentir comme la personne la plus importante du monde. Ah cette Maria, un phénomène. Dès mon plus jeune âge, c'est-à-dire vers 5 ans environ, ma mère de substitution me voyait comme la huitième merveille du monde, toujours a louer mes charmes, ma gentillesse, ma bonté d’âme, avec son adorable accent latino.

    « Tu es belle ma Lena ! Une vraie Diva ! Regardez-moi ces cheveux ! On dirait de la soie ! Ah je me damnerai pour avoir des cheveux comme les tiens ! Et ces yeux ! Mais regardez moi ces deux diamants noir ! Un homme paierait une petite fortune pour qu’une femme pose ce regard sur lui ! Et Lena ce sourire…oh ce magnifique, magnifique sourire ! Un ange ne pourrait pas être plus beau que toi ma Lena. Les hommes vont te courir après, ça c’est sûr ! Mais promet moi une chose ! Ne devient une de ces perdida ! Ne cède pas à tous leurs caprices ! Les hommes doivent te mériter et non l’inverse ! Oh ma Lena tu es une véritable princesa… »

    Bien sûr à cette époque je ne pouvais pas comprendre, j’étais juste cupide. J’aimais voir la jalousie des autres filles de l’orphelinat, à envier mes boucles chocolats, mes yeux noir et mon sourire ivoirin, oui c’est vrai, j’étais désirable et cela dès mon plus jeune âge. Plus tard, je souhaiterai de toutes mes forces être une fille banale, même laide, mais ceci est une autre histoire, chaque chose en son temps.
    Quand j’eus 9 ans, ma tendre Maria me laissa seule, démunie et sans défense. Je n’eus pas vraiment le temps de réaliser, je me réveilla a Saint Mangouste 3 jours après sa mort, en fait je me trouvais dans la voiture avec elle quand le véhicule a glissé et ai tombé dans le lac. Je ne sais comment, mais j’ai survécu. Comment je suis sortie de la voiture ? Je ne sais pas. Comment je me suis retrouvée à l’hôpital ? Je ne sais pas. Comment je suis encore en vie ? Je ne sais pas. On peut dire que j’ai échappé à la mort une deuxième fois. Mais la personne la plus chère a mes yeux, elle, n’a pas eut cette chance.

    Après cela j’ai donc été ballotté de foyer en foyer et je suis tombée sur les Jefferson. Quelle famille adorable ! Une mère aimante, un père dévoué et une petite fille, Lou, absolument adorable. En bref, la famille parfaite. Je pensais avoir trouvé MA famille, mais c’était sans compter l’étrange phénomène qui se produisit quand j’eus 11 ans…une lettre bizarre se trouvait dans ma boite au lettres, avec mon nom dessus. Rares étaient les personnes qui connaissaient mon vrai nom de famille, celui de ma mère biologique. Le problème c’est que la personne qui m’avait écrite ne semblait pas vraiment me connaître, mais elle m’invitait à rejoindre une prestigieuse école. Ecole que je ne connaissais pas et que mes parents ne semblaient pas connaître non plus. Je l’ai donc laissé de côté. Puis au fil des mois, des lettres identiques se faisaient de plus en plus nombreuses, parfois elles arrivaient pas dizaines dans la boite ! Jusqu’à ce qu’un homme vienne sonner a la porte. Quel étrange bonhomme, avec sa longue barbe et ses lunettes en forme de demi-lune ! Il me faisait étrangement penser à Merlin l’enchanteur, mais en plus inquiétant. En fait il imposait le respect, je pense que c’est pour cette raison que mes parents le laissèrent rentrer sans broncher, il inspirait confiance. En revanche ce qu’il nous raconta au fil des heures étaient moins crédible que son espèce de robe violette à paillettes. Une sorcière ? Moi ? Impossible. Mais apparemment, lui en était convaincu. Mes parents encaissèrent la nouvelle, jugeant bon de ne pas froisser le vieux, une crise cardiaque est si vite arrivée. Ils le laissèrent repartir, et on continua de vivre comme ci de rien était. Mais l’idée d’être une sorcière ne lâcha pas mon esprit, après tout, combien d’évènement étranges j’avais vécu depuis ces onze dernières années ? Comment avais-je pu réchapper deux fois à la mort sans aucune séquelle ? Le destin semblait être déterminé à m’envoyer dans cette école, alors il parut vouloir me prouver pour la troisième fois que j’étais différente.
    h
    Un braquage, c’est le genre de chose que l’on ne voit que à la télé n’est-ce pas ? Pourtant j’en ai vécu un. Le soir de noël, j’étais avec ma famille dans une bijouterie, quand trois hommes armés entrèrent dans la pièce. Le reste fut rapide et exactement comme dans les films. Ils réclament, ils menacent, ils obtiennent, ils tuent. Tous les otages furent tués ce soir là, tous, sauf un. Moi. Encore une fois, pourquoi ? Je ne sais pas, peut être la chance, ou peut être que le destin en a décidé autrement, je ne sais pas. Ce qui est sûr, c’est que j’ai échappé à la mort pour la troisième fois en onze ans ! Qui peut se vanter d’un tel exploit ? Pas moi en tout les cas, car je n’en suis pas fière. Non dans ces trois accidents j’ai perdu les personnes que j’aimais le plus au monde, je suis de nouveau seule. Du moins en partie. Oui parce que après cette nuit, Dumbledore, car c’est comme cela que le vieux monsieur s’appelle, est venu me chercher pour m’emmener dans cette fameuse école magique, mieux vaut tard que jamais, m’a-t-il dit. Il m’a également dit qu’une jeune fille de onze ne devrait pas à avoir à traverser toutes ces épreuves seules.

    Mais je ne suis pas seule, le Destin est avec moi. Alors vais-je ou ne vais-je pas mourir ? Et bien moi, je choisis la deuxième solution, car vu ce qui m’attends, j’aurai préféré mourir en venant au monde, mais ceci, est une autre histoire…


Dernière édition par Leana Ambers le Lun 26 Jan - 21:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Dim 25 Jan - 1:36

C H A P T E R . T W O

"Je change"


    4 ans ce sont écoulés depuis que je suis arrivée à Poudlard. Bien sur au début cela n’a pas été facile, la magie tout ça, je ne connaissais pas, j’avais donc beaucoup de retard par rapport au autres élèves. Dumbledore a bien essayer de m’apprendre quelques petits trucs, mais a l’époque j’étais tellement bornée que je ne voulais rien savoir, pour moi la magie ne pouvait exister que dans les contes, ici ce n’était pas un conte de fée, loin de là. Pourtant j’étais bien obligé d’y croire, surtout quand on m’a mit ma baguette entre les mains et que j’ai fais explosé une étagère. Oui, la magie existe, dommage que je n’ai pas eut mes pouvoirs avant, peut être que mes proches seraient encore là, peut être que j’aurai pu arrêter la voiture de Maria ou stupéfixer les trois hommes, oui, peut être.

    J’ai donc entamé comme tout le monde ma rentrée scolaire à l’école de Magie la plus réputée du pays. Et je m’y sentais bien, à mon plus grand étonnement. Oui nous étions comme une grande famille, tous réunis, solidaires, portant le même blason, comme une grande et belle famille. J’ai donc effectué mes 4 premières années sans problème, des notes respectables, des amis présents, un amoureux attachant et j’avais même la chance de pouvoir parler de temps en temps avec le proviseur pour lui donner de mes nouvelles, la belle vie quoi. Mon passé était derrière moi, plus rien ne semblait entacher mon bel avenir, pas même le destin qui m’avait confronté trois fois à la mort. Rien, je me sentais invincible, unique.

    Jusqu'à ce jour. Le jour où je péris dans les flammes de la damnation éternelle. La mort semble si douce à côté de cela. Je vais vous racontez. C’était un jour comme les autres, avec des amis nous avions décidés de faire un tour à pré-au-lard pour nos achats de Noël, nous y sommes donc allés a cinq. Arrivant là-bas, une foule occupait les rues, apparemment tout le monde avait décidé de faire ses courses en même temps ! Tant pis, on s’est donc séparé. Moi j’ai été de mon côté avec deux autres amis, Erwan et Maggie, voulant me rendre dans une petite boutique adorable au coin de la rue, mais nous nous somme perdus. Quelle sotte ! Je connais cet endroit comme ma poche, et nous avonsréussi à nous perdre. On a donc tourné en rond pendant plusieurs minutes avant de se retrouver dans une allée sombre, que nous ne reconnaissions pas du tout. Un homme est venu à notre rencontre. Bien sûr à cette époque je ne connaissais pas encore l’existence de toutes les bestioles qui peuplaient le monde sorcier, je ne me suis donc pas méfiée. Puis tout à été très vite, un peu comme dans un rêve lointain, un cauchemar serait plus approprié en fait.

    Doucement, l’homme m’a prit par la main. Mes amis ont juste reculé par instinct. Je n’ai pas immédiatement réalisé quand je l’ai vu changer. Oui parce qu’il a changé, ou plutôt muter. Il s’est mis à grandir et grossir en une fraction de seconde, ses dents sont devenues plus luisantes, plus grandes, des poils se sont mis à pousser sur tout son corps et ses yeux, oh ces yeux ! Je ne pourrais jamais les oubliés…des yeux d’un jaune, comme de l’or. Un monstre. Un énorme monstre se trouvait face à moi, et j’étais incapable de crier, ou de courir. Comment cela pouvait-il exister ? Même le grand méchant loup du petit chaperon rouge n’est pas aussi imposant. Je me faisais l’effet d’une minuscule sourie prise au piège. Seuls les yeux jaunes semblaient exister.

    Avec violence il envoya mes deux amis plusieurs mètres plus loin ce qui les sonna quelque peu. Puis elle se tourna vers moi et posa ses étranges yeux jaunes sur moi, j'étais comme hypnotisée. Avec rapidité elle m'assena un coup au bras, déchirant ma peau de ses griffes, je sentis la douleur me lancer jusque dans mon crâne. C’est à cet instant que je semblai me réveiller, et c’est peut être ce qui m’a sauvé la vie, une nouvelle fois. Je me suis mise à hurler aussi fort que possible, tentant de faire cesser l'émoragie de ma main valide et d'appeler de l'aide. Puis je me souvins de la seule dont je disposais : ma baguette. Je ne connaissais aucuns sorts véritablement à part le stupéfix. Mais ce sort semblait tellement inoffensif face à ce gigantesque monstre. Tant pis, quitte à mourir, autant que ce soit en me défendant. J’ai donc sorti ma baguette de ma main libre, et j’ai crié le sort de toutes mes forces. Surement à cause de la surprise, le loup a lâché mon bras pour reculer, puis il m’a regardé. Sans réfléchir, je me suis mise à courir, ignorant la douleur dans mon bras, ignorant mon sang, ignorant le tremblement de mes jambes et ignorant que la bête et mes amis était encore derrière moi. Je parvins enfin à sortir de cette ruelle, et je fus soulagée de me retrouver parmi la foule. Je risquai un regard en arrière, plus rien. Le monstre avait disparu, comme si il n’avait jamais existé. Soudain, tout le stress, la peur, la douleur semblèrent m’écraser d’un seul coup et je perdis connaissance au milieu de la rue.


Dernière édition par Leana Ambers le Ven 30 Jan - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Lun 26 Jan - 0:07

C H A P T E R . T H R E E

"Je veux mourir"


    Je me suis réveillé 6 jours après à Saint Mangouste. Merlin que je hais cette endroit, trop de mauvais souvenirs à mon goût. Mais passons, quand j’ai ouvert les yeux, Dumbledore en personne se trouvait à mon chevet, comme a-t-il su que je me réveillerai a cet instant ? Peut être une coïncidence. Dans tout les cas, sont visage semblait fermer, comme ci il réfléchissait intensément. C’est que lorsque l’infirmière vint vérifier mes bandages qu’il se rendit compte que j’avais les yeux ouverts, alors son éternel sourire alluma son visage.

    Dumbledore – Comment te sens tu Leana ?

    Leana – ça va…mieux en tout cas…en fait je ne me souviens pas vraiment de ce qui s’est passé…

    Dumbledore – tu as perdu connaissance dans la rue. Mais ce qui m’inquiète Leana, c’est cette marque a ton avant bras, qui t’as fait ça ?

    Je ne répondis pas immédiatement, essayant tant bien que mal de ma rappeler. Puis l’image du monstre me frappa de plein, m’obligeant à me redresser violemment de mon lit. Le proviseur ne bougea pas, il resta serein a attendre que je daigne lui donner une réponse. Mais ce n’était pas possible, cette chose ne pouvait pas exister ! Si je parlais, je passerai pour une folle et je serais interné ! Mais si une personne pouvait comprendre, elle se trouvait en face de moi.

    Leana – c’est flou, je ne suis pas sûr de ce que j’ai vu.

    Dumbledore – dit le moi quand même.

    Leana – une…une bête, non plutôt une sorte de gros chien, avec d’énorme yeux jaunes, il était énorme, mais…en fait je ne sais pas, ce n’est pas lui que j’ai vu, enfin si, mais avant c’était un homme, je suis sûr qu’il s’est transformé…je sais que ça parait fou mais je ne suis pas folle, je sais ce que j’ai vu, cet homme a changé ! Et je…

    Dumbledore – calme toi Leana, je te crois…

    Leana – vous me croyez ?!

    Dumbledore – oui je te crois, j’ai bien peur que ce que tu as vu est un loup-garou, et une rencontre avec une telle créature laisse des séquelles…comment t’a-t-il fait cela Leana ? Je dois savoir c’est important.

    Leana – il m'a griffé.

    Le proviseur sembla se décontracter et il afficha un sourire plus serein, plus honnête. Puis je sentis que j’oubliai un détail, un détail important qui ne voulait pas sortir. C’est avec horreur que ça me revint. Mes amis. Erwan et Maggie, ils étaient avec moi dans la ruelle, et je les ai laissés seuls avec cette créature. Des larmes silencieuses se mirent doucement a coulé sur mes joues blanches. Dumbledore sembla comprendre, mais il attendit que je lui pose la question avant de dire quoi que ce soit. La gorge serrée, connaissant déjà la réponse, je pris la parole.

    Leana – Erwan et Maggie…est-ce qu’ils sont…

    Dumbledore – je suis navrée Leana, les médecins n’ont rien pu faire.

    Et là je craquai, une nouvelle fois. Pourquoi moi ? Pourquoi tout ça ? Suis-je mauvaise ? Ou dangereuse ? Pourquoi vouloir me rendre folle alors ! J’ai échappé quatre fois a la mort ! Quatre fois ! En 14 ans ! Je ne devrais même pas être en vie ! Mais il semble que le destin demande un dû pour chaque vie épargnée, un dû plus élevé. D’abord ma mère, puis Maria, puis la famille Jefferson et enfin Erwan et Maggie. Ils sont tous morts, pour que moi je puisse rester. Mais je ne voulais pas. Les forces me lâchèrent, et je me laissai tomber sur le lit, continuant de pleurer. Je n’entendis même pas Dumbledore quitter la pièce. Tout devenait noir, doucement je glissais dans la démence, tout cela ne pouvait être possible, rien n’existait…

    C’est de cette manière que je me suis retrouvé internée à Saint Mangouste durant une année entière. Apparemment le diagnostic était clair : Dépression. Cette maladie qui fait que vous vous enfermer dans votre univers, votre monde parfait. Où personne ne meurt, où tout le monde est heureux, votre monde à vous. Le problème avec ce monde, c’est qu’il n’est pas réel et vous tue a petit feu, c’est pour cette raison que les médecins tentaient de me faire revenir a la raison, de me faire marcher, avancer, de me faire me lever de ce coin de chambre dans lequel je m’asseyais et restais là à regarder le sol pendant des jours. A me faire revivre dans le monde réel. Mais comment leur faire comprendre que ce monde là ne m’intéresse pas ? Que ce monde est trop violent, trop éblouissant, qu’il vous torture jusqu'à que vous deveniez folle et qu’on vous interne ? Non ce monde je n’en veux pas, je veux mon monde à moi. Mais ça, ce n’est pas possible.

    Ils ont donc réussi le miracle de me faire regagner la raison, ils m’ont arraché de force à mon monde idyllique et parfait. Ils m’ont arraché a une paix que je méritais amplement après tout ça. Ils m’ont tué une nouvelle fois…
    la voilà la solution, mourir. Quel doux mot, la mort. Si doux, rapide et apaisant. Un jour peut être que le destin me donnera ma récompense, la mort, le sommeil éternelle.

    Je suis donc retournée à l’école après un an d’absence. Bien sur au début cela n’a pas été facile, se remettre en route, suivre le troupeau et se faire à l’idée que ce monde n’était qu’un rêve, mais j’y suis parvenue. Je survis dans ce monde depuis maintenant 18 ans. Je survis. Je ne sais pas encore pendant combien de temps, sachez que le destin s’est encore acharné sur moi durant ces quatre dernières années, j’ai faillis tomber dans un ravin et le foyer dans lequel je vivais à brûler pendant la nuit. Bien sûr des gens ont subi les conséquences de ma survis, mais je l’ai accepté. Du moins en surface. Car maintenant j’ai un nouveau rêve, un rêve qui reste depuis quatre longues années, qui s’accroche. Un rêve en trois mots, simple, clair, direct.

    Je veux mourir


Dernière édition par Leana Ambers le Mar 27 Jan - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Lun 26 Jan - 21:16

L E . C O M M E N C E M E N T . D ' U N E . F I N .



/// Mon personnage est : [Prédéfini] - [Inventé] ///



    I. Identité

    Nom, Prénom : Leana Ambers
    Date de Naissance, Age : 12 Janvier 1972, 18 ans.
    Lieu de Résidence : Foyer de Londres


    IV. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : 25.4 cm ; très souple et facile a manier. Bois de Cerisier et un crin de Licorne femelle.
    Camps : Neutre
    Maison désirée : Pouffsouffle ou serpentard
    Don particulier : Semble sans arrêt échapper à la mort.


    V. HJ - Vous

    Age : 19 ans
    Niveau en Rp : je dirais normal.
    Présence /7 : 6/7
    Personne sur votre avatar : Kate Beckinsale
    Code du Règlement : {Catwoman}
    Comment nous avez-vous connus ? sur un Topsite ^^


Dernière édition par Leana Ambers le Mar 27 Jan - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Regulus A. Black
Vampire - blood rules.

avatar
Féminin
Messages : 751
Age du joueur : 26
Localisation : En bord de mer.
Age du perso. : 32 ans.
Date d'inscription : 02/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Lun 26 Jan - 21:35

    Bonsoir,

    Avant tout, deux questions.
      1 — On me signale un triple compte avec Blanche de Montmorency & James Scott. A-t-il été approuvé par un des membres du staff ?
      2 — Idem, as-tu demandé l'accord d'un membre du Staff pour faire un élève loup-garou ? Parce qu'aux dernières nouvelles, il n'y a eu qu'un seul élève autorisé à étudier à Poudlard en dépit de sa lycanthropie, et il est à ce jour professeur de DCFM. =]
Revenir en haut Aller en bas
http://unfairy-tales.deviantart.com

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Lun 26 Jan - 21:39

tribles compte ? non ce n'est pas la même personne xD, désolée j'aurai peut être dû prévenir, mais ma voisine vient chez moi et se sert de mon ordinateur pour faire sa fiche !
(elle n'a plus internet)
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Lun 26 Jan - 22:28

Bonsoir ^^

Pour le côté Lycan j'avais demandé a Stan, puis a Severus et ensuite a Violet =)
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Mar 27 Jan - 18:59

Bienvenue,
Après discussion entre le staff, nous avons décidé que ton personnage ne pouvait avoir le don d'etre lycan. Si tu pouvais modifier ceci Wink
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Mar 27 Jan - 20:15

d'accord^^

EDIT : je crois que c'est bon Surprised
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Jeu 29 Jan - 13:53

    Dernier point et après tu seras validée sans probleme *va se faire taper* xD
    A un moment, tu dis que tu t'es fait mordre (quand tu racontes l'histoire avec le loup-garou), puis à Albus, tu dis qu'il t'a juste griffé ^^
    Juste ceci, aussi non, Poufsouffle te conviendrait?
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Ven 30 Jan - 23:44

    Je crois que c'est bon =)

    Poufsouffle ? ah comme vous voulez, c'est vous la prof ! Neutral
Revenir en haut Aller en bas

Stan Rocade
{ Admin - Pas fou, juste... Crétin.

avatar
Masculin
Messages : 1566
Age du joueur : 25
Localisation : Je suis Dieu. Où crois-tu que Dieu soit actuellement ?
Age du perso. : 18 ans
Date d'inscription : 16/10/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Contrôleur du Magicobus
Aspiration: Romance & Amours (priorité à la chasse)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Ven 30 Jan - 23:53



    Zou !
    A Poufsouffle, alors !

    Bon jeu et bienvenue sur Eloge ! alien
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws/

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   Ven 30 Jan - 23:59

    Merciii Stan :white:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Death ? a so beautiful present... ( VALIDEE )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard