AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gabrielle Sinclair [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gabrielle Sinclair
4ème année - à vous le bel air frais !

avatar
Féminin
Messages : 168
Age du joueur : 32
Date d'inscription : 22/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Gabrielle Sinclair [End]   Ven 23 Jan - 18:41

/// Mon personnage est : [Inventé]


I. Identité

    Nom, Prénom(s) : Sinclair Gabrielle
    Date de Naissance, Age : 02 février 1977, 16 ans
    Lieu de Résidence : Londres


II. Informations Personnelles

    Caractère (Qualités/Défauts/Gouts):
    Tout le monde connaît ces adolescentes à la plastique souvent parfaite, mise en valeur par des vêtements, une allure et un maquillage opportun. Oubliez immédiatement cette image préconçue car Gabrielle en est tout l’opposée. Accordant beaucoup moins d’importance à l’apparence physique en générale, elle ne comprend pas les étiquettes dont la société affuble ses membres. On dit d’elle qu’elle est un garçon manqué, parce qu’elle est un peu casse coup, qu’elle ne se pare pas de bijoux et autres accessoires fantaisie, pourtant sur le papier elle est bel et bien une fille alors pourquoi chercher plus loin ? Ceux qui prête de l’importance à ce genre de détails sont des sots, c’est du moins l’idée qu’elle s’en fait. Franche, peut être un peu trop, elle ne se rend pas compte qu’elle peut blesser ou gêner quelqu’un avec ses propos déballer à chaque fois avec beaucoup d’innocence. La discrétion est sa meilleure amie, elle aime être transparente, ne pas attirer les regards et les commérages, elle veut tout simplement une vie d’étudiante tranquille et calme afin de pouvoir travailler sans des éléments perturbateurs autour d’elle. Elle n’en est pas moins une excellente amie, bien que n’étant pas celle qui fera la premier pas, ceux l’ayant approché et ayant construit une amitié avec elle peuvent se rendre compte de sa loyauté. Toujours en retrait dans un groupe, elle n’en exprimera pas moins ses opinions si cela est nécessaire. Respectueuse de l’autorité en générale, elle n’a encore jusqu’à ce jour jamais enfreint de règlement.

    Qualités Principales : Calme, discrète, assidue, loyale.
    Défauts principaux : Peu ouverte, transparente et trop franche.
    Peur(s) : Les araignées, ces bestioles sont pires qu’une phobies. Elles l’a tétanisent d’horreur. Les grandes étendues d’eau sont aussi une de ses craintes, elle a depuis toujours la peur de se noyer.


    Physique :
    Le physique de Gabrielle ne fait pas parti de ceux qui font l’unanimité, on aime ou on n’aime pas… Du haut de ses un mètre cinquante cinq, elle peut paraître minuscule et elle n’est pas du genre à user de stratèges –comme porter de hauts talons inconfortables- afin de tricher sur sa grandeur. Elle a été faite ainsi et ne trouvera jamais à y redire. Menue, elle peut sembler frêle et fragile, sembler seulement… Se ne sont pas des formes volumineuses qui vont venir contraster cette silhouette et même si c’était le cas, cela ne serait pas visible aux yeux de tous. Possédant un style vestimentaire bien à elle, Gabrielle privilégie le confort à l’esthétisme. Même si elle peut se le permettre, elle ne dépense pas une fortune en vêtement de marque. Elle n’est pas du genre à dépenser quarante gallions pour un bout de tissu aussi minuscule que ridicule. Lorsqu’elle achète quelque chose il faut que cela lui ait tapé dans l’œil ou bien qu’elle en ait vraiment besoin, mais surtout il faut que cela soit confortable, c’est son mot d’ordre. Ses longs cheveux blonds sont une source de tracas pour elle, elle ne sait jamais quoi en faire alors elle les laisse toujours libres et ne s’occupe réellement que de cette franche qui fini inlassablement par lui tomber devant les yeux. Ses yeux parlons-en… en forme d’amandes, leur couleur noisette est agrémentée de quelques pigments verts, leur donnant ce côté peu ordinaire. Des joues pleines, des fossettes rebondies, un nez légèrement retroussé et un visage rond lui donne cet air mutin quelque peu adorable pareil à celui d’une enfant.

    Signe(s) particulier(s) : Aucun


III. Biographie

    Enfance : Gabrielle n’est pas née dans un contexte familial ordinaire, elle est le fruit d’un pêché, celui de l’adultère… Alors qu’il était déjà marié, Jonathan Sinclair, enfant unique d’une grande famille prospère, rencontra Abigaëlle Morgen elle aussi issue d’une famille sorcière. Elle était belle, intelligente et posé, il tomba sous son charme dès le premier regard. Son mariage arrangé par ses parents ne le rendait pas heureux alors qu’avec Abigaëlle, tout semblait pareil à une romance idyllique. Ils furent amants, pendant plusieurs mois, se cachant des regards indiscrets, jusqu’à ce qu’Abigaëlle lui annonce une grossesse. Il fut fou de joie et décida de mettre fin à son ménage sans intérêt. Oui mais voilà, c’était sans compter sur sa mère… Elle refusait cette union, elle refusait même qu’il puisse reconnaître cet enfant. Le chantage fut son arme contre cet amour, si il choisissait cette femme, elle le déshériterait. L’argent n’avait alors pour lui plus aucune importance, plus aucune valeur, seule Aby comptait. Cependant, ce fut au tour de la jeune femme de refuser. Qu’il perde tout par sa faute lui semblait inconcevable, elle n’était pas de ces égoïstes qui exigent au nom de l’amour. Elle voulait le savoir heureux, ne manquant de rien et surtout, avec sa famille… Elle le quitta alors, sans explication à son égard, persuadé qu’il finirait par l’oublier et qu’elle pourrait élever leur enfant seule, ce qu’elle fit…

    Les jours s’écoulèrent paisiblement, l’amour de sa mère suffisait amplement à Gabrielle. Elle n’avait pas de père ? Soit ! Elle n’était pas curieuse de savoir quoi que se soit sur lui, sa mère étant tout pour elle. Les regards, les médisances à son égard… elle ne les voyait pas, ne les entendait pas. Trop jeune, trop innocente ou trop naïve, elle vivait dans un cocon, une bulle protectrice et chaleureuse conçue et préservée par sa mère. Mais une mère, même la plus aimante, ne peut soustraire son enfant à la dure réalité indéfiniment. Ce ne furent pas des adultes qui lui arrachèrent ses premières larmes, non, non, mais bel et bien des enfants dont la cruauté ne semblait pas avoir d’égale. Venue en visite chez une ancienne amie de sa mère, elle fut laissée avec les enfants de la demeure, des jumeaux de son âge. Jamais elle n’en avait vu auparavant, elle les observa silencieusement et pu constater qu’à aucun moment, ils ne se lâchèrent la main. Alors débuta un jeu, ils l’a mirent au défis de les identifier. Bien entendu, elle en fut incapable, elle ne les connaissait même pas et venait tout juste d’apprendre leur nom… Fut-ce cela qui éveilla leur méchanceté à son égard ? En tout cas, elle se souvient encore de leur médisance, de leur venin déversé avec tant de facilité. Sa peine fut vite balayée par les sourires et les cajoleries réconfortantes de sa mère. Cette femme… elle était son trésor, sa merveille à elle, elle était parfaite dans ses yeux d’enfant.

    Elle était âgée de neuf ans lorsque son père fit soudain connaître son désire de la rencontrer. Encore une fois trop jeune, elle ne connu pas les raisons de ce revirement. Elle ignorait qu’en perdant sa femme emportée par la maladie, il avait tout perdu… Certes, l’amour n’avait jamais naquit dans ce ménage, mais elle avait été sans aucun doute, sa meilleure amie et maintenant, il se retrouvait seul face à ses démons d’autrefois. Il savait avoir perdu Abigaëlle pour de bon mais avait toujours l’espoir de connaître son enfant. Sa mère fut une fois de plus un obstacle, mais il n’était pas son fils pour rien… Ce fut à son tour de lui faire du chantage : soit elle le laisser passer du temps avec la fillette, soit il se laissait dépérir. Aussi manipulatrice et autoritaire qu’elle pouvait l’être, elle ne pouvait se résigner à laisser son fils succomber à la mort. Il gagna cette fois-ci… Gabrielle passa donc son été dans la demeure de son père en France, là où sa grand-mère l’avait exilé après son aventure avec Abigaëlle afin d’être sûre qu’il ne pourrait la revoir. Elle fut d’abord timide, distante avec cet inconnu qui se disait son père, puis une grande complicité vint s’installer entre eux. Il était attentionné, amusant, partageant ses jeux d’enfant. Il semblait émerveillé par chacun des geste de Gabrielle. Jamais il ne fut plus heureux dans sa vie, si ce n’est lorsqu’il était avec Abigaëlle.

    La fin de l’été approcha à grand pas et les promesses étaient dans toutes dans les discussions, celle de s’écrire, de se revoir très vite… Gabrielle était peinée de devoir quitter son père mais heureuse de retrouver sa mère, elle lui avait tant manqué. Le jour du départ arriva mais sans Abigaëlle… pour une raison inconnue du père et de sa fille, elle ne se présenta pas ce jour, ni le lendemain, ni le surlendemain… Il essaya de la contacter, sans réussite… les hiboux revenaient toujours sans réponses. Ils étaient loin de se douter que la grand-mère de Gabrielle avait tout manigancé depuis le début. Bien que la petite la répugne, elle savait que son fils avait besoin d’elle dans sa vie mais elle refusait toujours qu’Abigaëlle puisse partager leur vie. Ainsi elle avait été la trouvé, le chantage ne fut pas son arme cette fois-ci, elle utilisa l’amour de la jeune femme pour son enfant contre elle… Elle lui rappela la richesse de sa famille et la pauvreté de la sienne, Gabrielle serait bien plus heureuse avec son père, elle ne manquerait de rien. Elle avait brisé la vie de Jonathan, voulait-elle faire de même avec sa fille ? A force d’arguments, elle réussi à obtenir ce qu’elle souhaitait, comme souvent. Bien entendu, Abigaëlle avait l’interdiction formelle de parler de cette entrevue à quiconque et elle ne devait pas chercher à revoir Gabrielle, dans le propre intérêt de la petite.

    Années passées à Poudlard : Vivant en France à l’âge où les enfants sorciers entrent à l’école, Gabrielle fit une grande partie de ses études à Beauxbâton. L’idée d’entrer dans un internat et d’être séparée de son père fut une angoisse pour la fillette. Jamais elle n’avait fréquenté d’autres enfants de son âge, enfin si une fois mais elle en gardait un très mauvais souvenir. Ses craintes furent pourtant balayées le jour de son entrée. L’école était d’une beauté architecturale comme elle n’en avait jamais vu, les jardins peuplés de plantes magnifiques étaient d’une beauté à couper le souffle et surtout, les enfants n’étaient pas aussi cruels que ceux qu’elle avait pu rencontrer. Sa priorité fut ses études mais elle se fit tout de même quelques amis, bien que discrète, sa gentillesse ne passa pas inaperçue. Respectueuse des règlements, elle n’eu jamais de problème avec le corps enseignants, bien au contraire… très bonne élève, y lui arrivait souvent de donner un coup de main à ses camarades pour leurs devoirs.

    Tout se déroula sans encombre jusqu’à la fin de sa cinquième année, lorsque son père décéda subitement dans un accident. Elle du alors quitter la France afin de retourner à Londres pour vivre avec sa grand-mère. La femme fut loin d’être un réconfort, elle l’ignorait superbement, continuant à vivre comme si elle n’était pas là. Elle joua de ses relations afin de la faire entrer à Poudlard mais ne se gêna pas pour lui faire comprendre à quel point cela l’ennuyait de devoir débourser de l’argent pour ses études. Gabrielle passa un été exécrable, essayant de plaire à sa grand-mère sans y parvenir, elle lui adressa quasiment pas la parole, elles ne se voyaient qu’au dîner et là encore, c’était le silence. Heureusement pour elle, Gabrielle eu Kalya, l’elfe de maison de sa grand-mère qui fut d’une compagnie agréable bien que fatigante à refuser inlassablement que Gabrielle fasse sa lessive seule.

    A son entrée à Poudlard, Gabrielle du dire adieu à la discrétion qu’elle aimait tant. Etant nouvelle, on la parqua avec les premières années. Ainsi on pu la remarquer de loin puisqu’elle dépasser les autres de plus de deux têtes. Elle ne fut jamais autant embarrassée de sa vie et se fut un grand soulagement lorsque la cérémonie prit fin. Depuis, elle a fait de son mieux afin de s’intégrer sans trop se faire remarquer, ses études étant toujours sa priorité.

    Famille :
    Abigaëlle Morgen : Chaleureuse, compréhensive et aimante, elle fut tout l’univers de Gabrielle dans les premières années de sa vie, jusqu’à ce que sans raison, ni explication, elle l’abandonne. Gabrielle ignore toujours les motivations de cette décision et pourtant elle n’a jamais cherché à la retrouver. Même après le décès de son père… si elle avait voulu reprendre contact, elle l’aurait fait. Gabrielle ne lui en veut pas, elle est certaine que les raisons de sa mère sont valables et qu’un jour, elle apprendra la vérité de sa propre bouche.

    Jonathan Sinclair : Décédé depuis seulement quelques mois, il a laissé un vide chez Gabrielle, une blessure qui ne semble pas vouloir cicatriser. Il fut celui qui l’éleva ces dernières années, celui qui partagea ses joies comme ses peines. Avec lui, elle ne manqua de rien et bien que sa fortune fût colossale, ils vécurent dans la simplicité, partageant des moments privilégiés. L’idée de ne plus le revoir lui est douloureuse, mais heureusement il lui reste sa grand-mère…

    Margaret Sinclair : Elle est à présent son unique famille mais semble bien s’en moquer. Gabrielle à reporter son amour sur elle mais la femme la déteste malgré toutes les tentatives de l’adolescente pour lui plaire. La seule raison pour laquelle Margaret s’intéresse à Gabrielle, c’est pour faire d’elle une femme et non ce garçon manqué qui lui fait tellement honte. Mais là encore, elle est froide et distante, elle ne peut cacher son ressenti contre sa petite fille qu’elle considère comme une moins que rien.


IV. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : Mesurant 23 centimètre et demi, elle est faite de chêne et possède un cheveu de vélane.
    Camps : Neutre
    Maison désirée (si entrant en 1ère année) : Poufsouffle ou Serdaigle.
    Don particulier : Aucun


V. HJ - Vous

    Age : 23 ans
    Niveau en Rp : Ca dépend… ^^’
    Présence /7 : 5/7
    Personne sur votre avatar ? Aimee Teegarden
    Code du Réglement : Minette is the queen
    Comment nous avez-vous connus ? Double compte
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Prof - Vieille Animagus pincé - Directrice des lions

avatar
Masculin
Messages : 1163
Age du joueur : 23
Date d'inscription : 24/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Enseigne à Poudlard
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Gabrielle Sinclair [End]   Ven 23 Jan - 20:29

Serdaigle pour la miss donc Wink
Encore bienvenue et amuses-toi bien.
Revenir en haut Aller en bas

Gabrielle Sinclair
4ème année - à vous le bel air frais !

avatar
Féminin
Messages : 168
Age du joueur : 32
Date d'inscription : 22/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Gabrielle Sinclair [End]   Ven 23 Jan - 20:30

Merci Mimine ^^
Revenir en haut Aller en bas

Stan Rocade
{ Admin - Pas fou, juste... Crétin.

avatar
Masculin
Messages : 1566
Age du joueur : 25
Localisation : Je suis Dieu. Où crois-tu que Dieu soit actuellement ?
Age du perso. : 18 ans
Date d'inscription : 16/10/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Contrôleur du Magicobus
Aspiration: Romance & Amours (priorité à la chasse)
MessageSujet: Re: Gabrielle Sinclair [End]   Ven 23 Jan - 20:49



    Bienvenue à toi petit Piaf ! Arrow
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws/

Gabrielle Sinclair
4ème année - à vous le bel air frais !

avatar
Féminin
Messages : 168
Age du joueur : 32
Date d'inscription : 22/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Gabrielle Sinclair [End]   Sam 24 Jan - 13:51

Merci Stan Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Gabrielle Sinclair [End]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabrielle Sinclair [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit