AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new Hufflepuff___Finished.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: A new Hufflepuff___Finished.   Mar 23 Déc - 17:17

C E D R I C..D I G G O R Y


Charmeur, loyal, fort sympathique, mignon, grand, courageux,
Séduisant, travailleur, sportif, amical, social, brave,
Blagueur, drôle, amusant,
UNIQUE.








______________________________________________

LOADING - 100 %

______________________________________________
Mon personnage est : [PREDEFINI]


Dernière édition par Cédric Diggory le Mar 23 Déc - 21:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: A new Hufflepuff___Finished.   Mar 23 Déc - 17:17

I. Identité

    Nom, Prénom(s) : « Je me prénomme Cédric. J’avoue que c’est un prénom très commun, surtout dans le monde des moldus. Cependant, je préfère porter un tel prénom au lieu d’un autre qui serait des plus compliqués à prononcer avec l’intégralité des personnes qui passeraient leur temps à l’écorcher. Non, j’apprécie vraiment ce prénom. Quand à mon nom de famille, sachez qu’il s’agit ni plus, ni moins de Diggory. Bien évidement, ce nom de famille se perpétue dans le temps depuis quelques générations. Il n’est plus tout jeune, je vous l’accorde. D’ailleurs, j’essaye de faire honneur à mon père en donnant le meilleur de moi-même pour que ce nom de famille soit apprécié auprès des professeurs de Poudlard et qu'il en tire une certaine fierté. »
    Date de Naissance, Age : « En voilà des choses bien indiscrètes ! Mais soit, je vais vous répondre puisque de toute manière vous ne me laissez pas le choix. Je suis né durant un printemps fleurissant, alors que les bourgeons faisaient leurs apparitions sur les branches dénudées des arbres, que les papillons sortaient de leurs cocons et que les fleurs abordaient de magnifiques couleurs ; moi je suis né. C’était au moi de Mai, le deux plus précisément. Quant à mon âge, sachez que j’ai tout juste eu mes seize ans au début de l’année. Maintenant je vous laisse faire la soustraction nécessaire si vous souhaitez, en plus de ce que je viens de vous raconter, connaitre mon année de naissance.»
    Lieu de Résidence : « C’est pour m’envoyer une carte postale dès lors que vous vous en allez en vacances ? Remarque, je me serais fait un plaisir de lire vos quelques lignes. Cela aurait été une bien délicate attention de votre part que de m’envoyer une carte postale. Mais soit, puisque ce n’était pas dans vos objectifs…Je vais néanmoins répondre à cette autre question. Figurez-vous que mes parents et moi possédons un petit cottage dans la campagne entourant Londres et sa pollution nauséabonde. Nous vivons donc dans une grande prairie où se tient le cottage depuis plusieurs années maintenant. Pour toutes indications, cela se situe près de Loutry Ste Chaspoule, un petit village moldu. Si j’en crois mon père, les Weasley et Leur Terrier ne se trouve pas bien loin de chez nous.»


IV. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : « Je possède la même baguette depuis ma toute première année. Cela fera donc six années très bientôt. Comme la plupart des étudiants de Poudlard, elle provient de chez Ollivander, le fameux vendeur de baguettes magiques situé sur le Chemin de Traverse. Je dois dire qu’il vend des baguettes de très bonne qualité. La mienne par exemple, mesure trente centimètres et-demis et elle est faite de frêne. Parfaitement résistante. Contenant un poil de licorne, elle est très précise pour les sortilèges. Je n’ai pas à me plaindre à ce niveau. »
    Camps : « On en entend beaucoup parler ces derniers temps. Même trop à mon goût. J’ai déjà surpris des conversations de Serpentard qui se ventaient d’appartenir à des familles très…Mangemorts. Ce ne sont que des imbéciles si vous voulez mon avis. Je ne vois pas l’intérêt de se battre pour avoir le pouvoir sur d’autres personnes. Ne croyez pas cependant que je suis du genre à me ranger dans l’autre camp, celui du Bien. Pour le moment je me considère comme neutre. Ni l’un, ni l’autre des camps ne m’attirent…Evidement, si j'étais amené à en choisir un, je n’irai pas me perdre dans les rangs du Lord avec toutes ces nouilles de Verts & Argents. Je préfèrerais celui des Aurors, celui du Bien, celui qui souhaite garder la paix et la tranquillité dans le Monde Sorcier.»
    Maison désirée (si entrant en 1ère année) : //
    Don particulier : //



V. HJ - Vous

    Age : Seize ans
    Niveau en Rp : Euh, je ne sais pas...vous me le direz.
    Présence /7 : 4/7
    Personne sur votre avatar : Robert Pattison
    Code du Règlement : {Hanky thought it tasted good. What a Face}
    Comment nous avez-vous connus ? Top-Site


Dernière édition par Cédric Diggory le Mar 23 Déc - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: A new Hufflepuff___Finished.   Mar 23 Déc - 17:19

Rp de Présentation


    Dimanche, les douze coups de midi venaient de retentir dans la gare de Londres. Comme à son habitude, elle contenait une multitude de personnes très différentes les unes des autres. D’autant plus que midi était l’heure d’arrivée en masse. Sans doute parce que la plupart des trains présents en gare allaient partir d’une minute à l’autre. Mais revenons-en aux voyageurs. Certains devaient se trimbaler partout dans la gare, sur les quais, dans les boutiques, avec de grosses valides rectangulaires qui pesaient des tonnes. Mais parmi la foule qui grouillait et s’activait telle une fourmilière, il y avait des personnes très…étranges. Non, intrigantes, oui voilà : elles étaient très intrigantes. Occupées à pousser leurs gros chariots pour transporter leurs grosses malles, elles semblaient regarder partout, cherchant un quai tout particulier dans la gare. Certaines marchaient d’un pas décidé, rapide et convainquant. Pourtant, perdues dans cette foule, elles ne semblaient pas remarquer qu’elles avaient toutes une particularité…oui, juste une. Depuis quand transporte-t-on des crapauds en cage ? Ou des hiboux et des chouettes tient ! Qu’était-ce ces gens avec ces animaux pas courants…pourquoi diable fonçaient-ils dans les murs ? Avaient-ils perdus la tête ? Quelque chose nous échappait. Si tous ces drôles de gens fonçaient dans les murs, où allaient-ils ensuite ? C’était inconcevable. Magique. Et pourtant…ils atterrissaient bien quelque part. Une autre gare. Il y avait là, juste après ce mur qu’il suffisait de traverser, une autre gare ! Gare de Londres, Quai N°9 ¾. Voilà ce qui était inscrit. Et cela devait être un endroit caché au reste de la population anglaise, puisque la plupart des gens ici était ceux qui précédemment étaient intrigants. Tout ceci n’avait pas de sens…Où menait cette locomotive rouge extrêmement longue et ancienne ? Le meilleur moyen de le savoir était de la suivre. Et d’après tous ces jeunes adolescents, oui que des adolescents, qui s’activaient pour déposer leurs grosses malles dans un compartiments prévus à cet effet ainsi que leurs animaux, puis qui montaient à bord des wagons après avoir saluer leur famille, ou ce qui devait être leurs proches. Moment émouvant pour certains apparemment. Sauf pour ce grand gaillard qui grimpait une à une les marches pour accéder au wagon. Apparemment, il semblait heureux et plein d’excitation à l’idée de faire ce voyage en locomotive. A l’instar des autres qui paraissaient avoir le même âge que lui…contrairement aux plus jeunes. Suivons ce grand brun.

    Sa longue silhouette élancée se mouvait sur les parois composant le long couloir à l’intérieur de chaque wagon. Grand et fin, son corps devait également être assez musclé vu les larges épaules qu’il possédait. Le regard de couleur grise passait sur chaque tête qu’il croisait au passage, saluant quelques personnes, tout en leur adressant un rapide sourire chaleureux. Son visage fin et d’apparence doux, comportait une légère barbe naissante sur le pourtour de son menton. Ses cheveux bruns coiffé en bataille gagnaient deux centimètres de plus. Il dégageait une bonne impression. Comme s’il était celui que tout le monde connaissait, celui que tout le monde apprécie et celui avec qui on passe de bons moments. Une impression de sympathie. Mais ce jeune homme dégageait également un certain charme qui ne tombait pas dans les oubliettes vu les nombreux regards féminins qui glissaient sur sa silhouette athlétique. Et apparemment ce jeune homme semblait l’avoir lui aussi remarqué vu les nombreux sourires charmeurs qui s’échappaient de ses lèvres. Magnifique, une bande d’adolescents dont les hormones les perturbent ! Oh, non, non…mais attends ! Ou diable ce jeune homme était-il passé…Ah ! Le voilà, dans ce compartiment rempli d’autres jeunes hommes apparemment.

    CEDRIC – « Salut vous tous ! Comment se sont passées vos vacances ? »
    TRAVIS – « Hey ! Regardez…voilà notre sportif préféré…Les vacances ont été très agréables, comme à chaque fois pour moi merci. »
    TOHM – « Salut Cédric ! Mes vacances se sont aussi bien passées que celles de Travis, merci… »
    TRAVIS – « Espèce d’idiot...normal puisque tu étais avec moi ! »
    TOHM – « Hinhin, pas faux, pas faux… »
    CEDRIC – « Je vois que vous n’avez pas changé… »
    CONSTANTIN – « Il ne faut jamais t’attendre à des miracles avec ces jumeaux Cédric… »


    Un jeune homme blond venait de faire son apparition dans le compartiment, tout souriant. Apparemment, lui aussi était aussi heureux et joyeux que les trois autres. Ne demandant même pas s’il pouvait s’installer, le blondinet vint poser ses fesses aux côtés de celle qui se prénommait Cédric. Ils se serraient poliment la main dans un geste bref, avant de se remettre à parler dans de longues conversations qui ne se ressemblaient en aucun cas les unes aux autres. Vu comme ils s’entendaient à merveille, il ne serait pas étonnant qu’ils se connaissaient depuis plusieurs années. Ils paraissaient si complices tous les quatre ainsi réunis. Surtout lorsqu’une jeune asiatique vint par hasard glisser son visage devant la porte vitrée de leur compartiment, leur adressant à tous un de ses plus grands sourires…notamment à ce fameux Cédric. Bien évidement, à ce moment là très précisément, les discussions battirent leur plein. Toutes tournées sur cette demoiselle nommée Cho Chang et Cédric. D’ailleurs, le jeune Constantin put en parler longuement, puisque ce dernier était dans la même maison que la jolie demoiselle asiatique. Il se plut alors à raconter toutes sortes de détailles la concernant, même si ces derniers n’aideraient en aucun cas le jeune homme à la tignasse brune. Non mais qu’elle belle bande de jeunes hommes ces quatre là ! En réalité, maintenant nous le savons grâce à leurs dires : ils se connaissent depuis qu’ils ont onze ans. Trois d’entre eux partageaient le même dortoir, dans la même maison. L’autre les a rencontrés aux cours communs qui existaient toujours dans le collège sorcier. Et oui, ces quatre jeunes hommes, sont tous sorciers, tous membres de l’école de sorcellerie nommée Poudlard et tous en route pour leur sixième année. Magnifique ! Voilà ainsi donc la raison de toutes ces questions à leur propos. Ils nous proviennent du Monde Magique anglais. Ces braves garçons avaient alors bien l’habitude de grimper dans ce wagon pour partir pour une nouvelle année. Nouvelle agitation au sein du compartiment. Pourtant, pas l’ombre d’un visage féminin devant la porte vitrée. Qu’était-ce donc ce soudain remue-ménage dans ce cas ? Pourquoi se pressaient-ils à sortir de longues capes noires toutes spécialement cousues avec un blason qui différait pour l’un d’entre eux ? Sans nul doute à cause de cette ombre qui se dessinait dans la noirceur qui s’était au fur et à mesure emparée de l’atmosphère ensoleillée qui régnait tout juste avant. La nuit était belle et bien tombée, la locomotive ralentissait de plus en plus alors que les épais nuages gris continuaient à s’échapper de cette longue cheminée. Ils allaient arriver, dans quelques minutes, au château.

    Les portes claquèrent négligemment, les freins de la locomotive grincèrent. Vinrent ensuite les nombreux bruit de pas, de bruissement de vêtements, des bousculades, des cris de joie à l’idée de retrouver une tête connue, des retentissements d’excitations de la part de jeunes élèves en revoyant le bâtiment qui fut l’objet d’une multitude de souvenirs, des cris d’horreur et de peur en apercevant celui qui allait être le guide de tous les nouveaux futurs élèves…A vrai dire, la gare de Pré-au-Lard était devenue très bruyante et agitée. Le flux d’élèves commença à se dissiper légèrement lorsque les calèches arrivèrent une à une pour transporter par petits groupes les anciens élèves. Tirés par une bête invisible pour la plupart d’entre eux, ils ne se posaient plus de questions et montaient dedans avec joie. Tous avaient désormais une seule chose en tête : le repas ! Chaque année il était exquis, chaque année il était différent de celui passé l’an dernier et chaque année, il était toujours aussi animé. Et notre groupe préféré ne faisait pas exception. Ils en parlaient déjà. L’un pariait qu’il y aurait de cette délicieuse tarte à la mélasse pendant qu’un autre était persuadé qu’il y aurait encore une fois du gâteau au chocolat monté sur trois étages avec un coulis de framboise qui dégoulinait le long du glaçage au chocolat noir et entre la crème chantilly. Ils en avaient déjà l’eau à la bouche. D’ailleurs, tous étaient maintenant habillé de ses couleurs…Ainsi donc les trois compères partageant le même dortoir étaient en Noir & Jaune, pendant que l’autre réajustait sa cravate Bleue & Argentée. Une fois que leur calèche se stoppa devant les deux grandes portes en chaîne massif gigantesques du château, les quatre jeunes hommes descendirent un à un, se mêlant à la foule qui rentrait à présent dans Poudlard. Evidement, ils se dirigeaient tous vers la Grand Salle où les Professeurs les attendaient patiemment. Tout était déjà prêt. Tout comme le Choixpeau Magique qui trônait sur son tabouret à trois pieds alors que le Professeur McGonagall était debout, dans toute sa splendeur avec sa cape verte en velours, juste à ses côtés. Ce fut ici que les groupes d’élèves se divisèrent, chacun regagnant les bancs qui lui étaient autorisés.

    CONSTANTIN – « Devine qui va aller aux côtés de la charmante Cho… ? »
    CEDRIC – « Laisse tomber t’as aucune chance face à moi ! »
    CONSTANTIN – « Regardez moi ce prétentieux…on verra bien mon vieux ! N’oublis pas que moi, j’ai un point d’avance sur toi puisque je suis dans la même maison qu’elle… »
    CEDRIC – « …et que moi je peux me donner à des heures d’entraînement de Quidditch avec elle pour la perfectionner, puisque nous avons le même poste…Ah et, inutile de te préciser que nous n’utiliseront qu’un seul ballai, elle serait contraint de monter avec moi vois-tu… »
    CONSTANTIN – « Tu oublis mon charme incontestable mon cher ! »
    CEDRIC – « Bah voyons…»


    Le jeune Cédric laissa son ami rejoindre les bancs de Serdaigle, tandis que lui suivait déjà les deux jumeaux qui s’attablaient chez les Poufsouffle. Ses yeux gris glissèrent à travers la pièce, alors que l’attroupement de nouveaux avait fait son entrée. Chacun à leur tour, ils passèrent sous la magie du Choixpeau pour enfin connaître leur maison. Cédric ne put s’empêcher de penser au jour où lui-même avait été à leur place. Ce vieux chapeau avait laissé entendre qu’il était loyal, social, travailleur et plein d’entrain lorsqu’il l’avait eu sur la tête. C’étaient les seules qualités qui lui avaient été nécessaire pour se retrouver aujourd’hui assis ici, sur les bancs des Poufsouffle prêt pour sa sixième année. Il était bien vrai que ce jeune homme était une personne loyale, ne changeant ses convictions et ses avis pour rien au monde. Il était également très aimé dans sa maison, se plaisant à aider le moindre de ses camarades s’ils en avaient besoin. Cédric ne voulait que faire honneur à son nom de famille, celui que son père lui avait transmis. Cela devait être la raison de l’acharnement qu’il donnait dans son travail, voulant récolter de bons résultats. Quant au côté énergique du garçon et toujours plein d’entrain, le vieux morceau de tissu avait vu juste ! Ce Poufsouffle gardait constamment le sourire, plaisantant à chaque fin de phrase avec ses amis et adorant les voir sourire et rire. A croire qu’il sortait volontairement des blagues idiotes pour qu’ils retrouvent leurs jolis sourires qui égayaient leur visage. Cet élève possédait de vraies valeurs. Il se souciait toujours du bien-être des personnes qui l’entourait, pouvait être qualifié d’altruiste. Vraiment, ces chers Diggory avaient bien élevé leur petit. Cela devait provenir du fait qu’il était leur unique enfant. Amos, son père, avait eu beaucoup de temps pour s’occuper de ce petit chérubin en couches-culottes lorsqu’il était encore un simple bébé. Son poste au Ministère de la Magie dans le Département de Contrôle et de Régulation des Créatures Magiques lui laissait beaucoup de temps pour sa vie de famille. Un brave et honnête sorcier ce cher Amos. Tout comme son épouse. Tous deux s’étaient connus sur les bancs de Poudlard, provenant de la même maison, celle que leur enfant occupe désormais. Tous les deux sorciers, tous les deux au sang pur, tous les deux de simples personnes ; ils étaient fiers de leur fils.

    Un léger sourire satisfait apparut sur les fines lèvres de Cédric lorsqu’il repensa à tout ceci. Son enfance avait été des plus banales et des plus joyeuses, voilà le secret de sa réussite. Il était maintenant occupé à scruter la chevelure noire soyeuse de Cho Chang qui lui tombait sur les épaules telle une cascade brillante sous l’effet de toutes ces bougies allumés et perchés au-dessus de leurs têtes, alors qu’un autre élève venait de se faire répartir. Et ce ne fut qu’uniquement que lorsqu’il entendit le bruit des fourchettes se mélanger aux couteaux et aux assiettes que Cédric ôta son regard clair des cheveux de la séduisante asiatique, pour désormais manger. Cette année promettait d’être intéressante, oui très intéressante.




THE END
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: A new Hufflepuff___Finished.   Mar 23 Déc - 21:04

Navré pour ce nouveau double poste,
Mais je veux juste dire :
J'ai fini clown
Revenir en haut Aller en bas

Violet A. Thompson
{ Fonda - Ex Piaf un peu folle sur les bord

avatar
Féminin
Messages : 1169
Age du joueur : 28
Localisation : En dangereuse compagnie
Age du perso. : 263 ans. Juste histoire d'être comme personne.
Date d'inscription : 11/10/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Médicomage # Travaille à Sainte-Mangouste # Donne un cours à Poudlard
Aspiration:
MessageSujet: Re: A new Hufflepuff___Finished.   Mar 23 Déc - 21:27

Bonsoir && Bienvenue Cédric =DD
Wouha. Encore, encore une superbe présentation
-> va se faire taper sur les doigts d'ailleurs car c'est pas à elle de valider mais. A pas pu résister.


Quelques petites fautes d'ortographes ça et là mais, c'est tellement mineur qu'on va dire que j'ai rien vu du tout ^^
Tu es validé M'sieur el beau joueur de Quidditch x)

Amuse-toi bien ici ^^

__________________________________________________________

    © SKY

    Check my vital signs,
    and no I'm still alive


    [ BOULEVARD OF BROKEN DREAMS ]
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws

Regulus A. Black
Vampire - blood rules.

avatar
Féminin
Messages : 751
Age du joueur : 26
Localisation : En bord de mer.
Age du perso. : 32 ans.
Date d'inscription : 02/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: A new Hufflepuff___Finished.   Mar 23 Déc - 23:29

    Ah non mais Violet.. Je proteste. (Et j'te tape sur les doigts, oui. =P)
    Tsss. Hank, ou comment voir une superbe validation lui passer sous le nez... xD

    Bienvenue sur Éloge, Cédric ! Amuse-toi bien Wink
    Et comme tu as été validé avant dix jours, 4 cartes chocos pour toi. ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://unfairy-tales.deviantart.com

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A new Hufflepuff___Finished.   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new Hufflepuff___Finished.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit