AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

M. Whitney Howard
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 34
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Jeu 23 Déc - 3:56

Personnage libre.


    I. IDENDITÉ

      Nom, prénom : Elle porte le nom de Wyndfor, qui est bien évidemment celui de son père. Nom peu courant autant chez les Moldus que les sorciers, ce nom a néanmoins la réputation d'exister et d'avoir marquer à un moment ou un autre l'histoire depuis le XIVe siècle, pour des raisons diverses. Il n'est pas à nier qu'elle est fière d'appartenir à cette famille quasiment éteinte. Concernant ses prénoms, ce furent sa mère qui les choisirent... Saeryan (se prononce Sariane), Helinde. Les deux prénoms ont une signification assez hasardeuse et seraient inventés, malgré leur consonance celtique et leur look ancien. Cependant, elle les apprécie parce que personne ne les porte.
      Âge et date naissance : Vingt-deux ans, née le 2 janvier 1971.
      Origines : De sang-pure, sans absurdité.
      Lieu de résidence : En Angleterre, dans le comté de Norfolk.
      Statut : Elève... avec dépit. Ainsi que poursuiveuse dans l'équipe de Quidditch de sa maison.
      Maison et année désirée : En septième année. Pour ce qui est du choix de la maison, Serpentard ou Gryffondor conviendraient.


    II. BIOGRAPHIE

      « La panthère s’élance alors, dévalant le colossal escalier qui se présente devant elle. La licorne, qui s’enfuyait déjà, s’arrête. Elle observe celle qui commence à la poursuivre. Après un frémissement craintif, la créature se remet une nouvelle fois à courir. Alors, la panthère la poursuit, sa vitesse augmente. Si. Elle l’attrapera, elle la capturera et la ramènera auprès des souverains de l’Enfer, dont elle est la princesse. C’est comme ça. Les plus purs tombent toujours en premiers. Dieu sait que la licorne souffrira et que la panthère sera honorée. Là-bas, le loup écoute et rit bien de sa puissance et de celle de son amie au sombre pelage. »

      Tandis qu’elle peignait ses longs cheveux bruns, elle repensait encore à son cauchemar qui avait dominé une partie de son sommeil la nuit précédente. Ou plutôt ce rêve qui avait cette fois une signification claire pour elle. Parce qu’ici, elle ne rêvait pas de promenades dans d’immenses champs de blés, ni de Honeyduke, ni d’un crétin visqueux quelconque en train de se prendre une branche du Saule Cogneur en pleine face. Au manoir, pas de ça. Même lorsqu’elle dormait… la rigolade : c’en était fini. Après avoir brièvement embelli ses yeux de khôl, elle sortit de sa salle de bain, descendant avec aisance les marches du somptueux et principal escalier qui allait pouvoir la mener à la cuisine. Sa mère et Narcisse s’y trouvaient déjà, mais regardaient dans des directions opposées. Lorsqu’elle s’installa à sa place habituelle – c’est-à-dire à la droite du siège vide du chef de famille – la voix suave de sa génitrice retentit. « Mes deux et uniques enfants. Les plus beaux. » Alors qu’elle s’apprêtait à entamer son repas, elle se ravisa, son regard croisant celui de son frère cadet pour se poser sur la figure grave de la femme qui lui avait donné la vie. Elle les observait d’un air qu’elle tentait de rendre fier et ému à la fois. Mais Saeryan et Narcisse ne surent guère trouver une réponse appropriée aux paroles étranges de Marie. Sans doute parce qu’elle n’avait pas deux enfants, mais trois. Et c’était douloureux de s’en souvenir. C’était trop récent, trop surprenant. Le nom fatal traversa alors les lèvres de la jeune femme. « Madeleine. » La coupe dorée remplie de vin français qu’allait boire Marie se posa brusquement sur la table, tandis que sa figure habituellement pâle devenait écarlate. Les lèvres de la sorcière frémirent et d’une main tremblante, elle repoussa une des mèches d’ébènes qui dérangeaient sa vue. « Voyons, un peu de bon sens, ma fille. Ce prénom m’est inconnu. » Tandis que Saeryan haussait les sourcils, Narcisse esquissait un petit sourire malicieux, amusé par le fait que leur mère ne sache pas jouer la comédie convenablement. « Portons un toast en l’honneur de votre défunt père ! » Ils sursautèrent, tandis que Marie s’agitait. « Allez ! » Ils s’exécutèrent, perplexes. Leur père, Clyde Wyndfor, richissime et ancien directeur du Département des mystères, était décédé il y avait de cela trois mois dans des circonstances étranges et subites. Deux semaines après que Madeleine se soit enfuie du manoir familial pour mener une existence paisible en compagnie de son minable fiancé Sang-de-Bourbe dans un trou perdu, Clyde ne s’était pas réveillé. Mort dans son sommeil à l’âge de soixante-deux ans.

      Depuis, leur mère avait adopté un comportement des plus insolites : elle essayait de s’affirmer comme digne « successeuse » de son époux, néanmoins, personne n’ignorait qu’elle n’en était pas vraiment capable. Elle n’avait rien de vraiment particulier, rien qui lui permettait de se démarquer. Ni une grande beauté physique, ni de la diplomatie. Leur père n’avait même pas caché le fait qu’il l’avait épousé parce qu’il savait qu’elle allait pouvoir lui donner des enfants… bien entendu, elle parvint à accomplir cette tâche, mais au bout de quelques longues années. Deux filles aînées, puis un garçon. Sauf que l’aînée s’était envolée un mois après la mort de leur père, laissant une Saeryan majeur et un Narcisse mineur aux mains de leur instable de mère. Pas de chance pour eux. Mais ils n’étaient pas des fuyards, ils étaient plus forts. Plus résistants que Madeleine. Plus ambitieux aussi. C’était l’ambition qui les poussaient à ne pas se barrer loin et de vivre heureux ensembles, à boire au Chaudron Baveur et à rire comme des petits fous comme lorsqu’ils étaient à Poudlard avec leurs camarades. Parce que s’ils se barraient, c’était leur idiote de mère qui allait amasser le gros lot : en gros, le manoir et l’entièreté de la fortune des Wyndfor. Ils étaient riches, immensément, même. Leur mère aussi, l’était. Sauf qu’elle n’avait rien hérité. Pas pour l’instant. Au final, s’accrocher à ses enfants restants était la seule option qui pouvait s’offrir à elle… elle devait certainement le savoir. Ils étaient plus intelligents qu’elle. Et à la fin de ses études, Saeryan allait pouvoir prendre en main cette famille en attendant que Narcisse obtienne ses ASPIC. Là, ce serait véritablement la fin pour Marie. Elle serait réduite en cendres, même si elle n’avait jamais rien représenté de spécial. C’était à peine si elle avait participé à l’éducation de ses progénitures, confiant cela à une jeune femme prénommée Anna… celle qui avait servi de mère à Saeryan. Celle qui lui avait donné toute son affection. Celle qui, avec son père, lui avait énormément appris. Malheureusement, Anna était repartie au seizième anniversaire de Saeryan sur les ordres de son père, qui avait jugé qu’il était inutile qu’elle reste car elle allait rentrer à Poudlard.

      Poudlard, la plus grande école de sorcellerie au monde, selon elle. L’endroit qui lui avait permis d’être quelqu’un. Là où elle avait appris à devenir plus indépendante : mission réussie avec brio. Si elle ne se considérait pas personnellement comme une reine, elle avait constaté avec enchantement qu’elle pouvait se faire respecter grâce au prestigieux nom qu’elle portait… mais encore fallait-il savoir se faire respecter correctement. Seulement, une demoiselle aussi caractérielle ne pouvait que se faire connaître. Toujours à lancer des piques, à vexer – en le désirant ou pas – à lancer les quatre vérités à la gueule de l’autre, à partager ses sarcasmes au monde entier. En fait, elle était quasiment le contraire de sa sœur, la spirituelle Serdaigle, dotée d’une grande sagesse ainsi que d’une gentillesse incomparable, douce et timide. La timidité était une des choses que Saeryan appréciait le moins, elle qui aimait se mettre en valeur, montrer ses capacités et qui aimait se dire que si elle devait exister, ce n’était pas avec réserve mais plutôt avec succès.

      Oui. Quand on est née avec une cuillère en or dans la bouche, difficile de s’imaginer vivre en toute modestie.


Dernière édition par Saeryan H. Wyndfor le Ven 24 Déc - 23:04, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas

M. Whitney Howard
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 34
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Jeu 23 Déc - 3:57

« Saeryan Wyndfor ? Ah ! Vous savez quoi ? Cette fille ne se cache pas. Si certains préfèrent dissimuler leurs faiblesses en se faisant passer pour des robustes, elle, ce n’est pas le cas. Elle est forte. Trois mots, trois réalités. Voyez-là dans les couloirs, se déplaçant avec rapidité, de sa démarche souple et légèrement dansante. Si on ne s’attarde que sur sa silhouette, oui, on a l’impression de s’attendre à se heurter à une gonzesse pleine de fraîcheur et insouciante. Puis, lorsque que l’on observe son visage, c’est tout autre chose. On y voit de l’arrogance, ce petit air aristocratique et ce regard si vif, mais qui sait masquer ce qu’elle pense. Alors, on sait directement sur qui tomber. Saeryan, c’est bien le genre de fille qui se supporte sans complexer, pas très modeste parce qu’elle sait qu’elle est friquée et tant pis pour ceux qui le sont moins, qui vit sa vie comme elle l’entend parce qu’elle sait que personne n’osera lui donner des ordres. D’ailleurs, le faire serait une mauvaise idée. Très. »
Témoignage d'un élève de Serdaigle.

« Elle est insupportable, quand elle s’y met ! Avec elle, vaut mieux se tenir à carreaux. C’est une personne qui plaisante beaucoup et qui aime rire, mais par contre, dès qu’il s’agit d’elle, elle devient vraiment exécrable. Saeryan déteste qu’on la critique, qu’on la juge, qu’on l’insulte. Mais elle, par contre, elle se permet de faire sa loi. On a intérêt de la respecter, parce que ceux qui ne voudront pas le faire ne s’attireront pas que ses foudres. Avec elle, on peut s’attendre à tout. Moi qui l’aimais bien au début, je peux plus la saquer, maintenant. »
Témoignage d'une élève de Serpentard.

« Je connais pas mal de filles qui ont besoin d’un minimum d’affection venant de la part des hommes. On a même l’impression, parfois, que chez elles, c’est essentiel. Bah, pas Saeryan. Elle, tant qu’elle est vivante, tout va bien : on a le droit de la détester ou de l’aimer comme on veut, ça ne lui ferait rien du tout. Bon, c’est sûr qu’elle préfère être aimée que méprisée, mais l’attention de la gente masculine, ça, ce n’est pas son affaire. Parfois, j’ai même l’impression qu’elle ne nous aime pas. Pourtant, un jour ou l’autre, une femme aura bien besoin de la protection d’un gars, ou quelque chose comme ça, non ? Elle doit sans doute se sentir si invulnérable qu’elle n’aura jamais un réel petit ami un jour… ou bien, soit, elle veut prouver qu’elle peut se débrouiller toute seule comme une grande sans aides. »
Témoignage d'un élève de Serpentard.


« Ma sœur, je la connais pas cœur. Nous avons toujours été très proche, certainement parce qu’elle ne trouvait pas Madeleine suffisamment attrayante. Depuis la mort de papa, quand on se retrouve ensemble, on ne fait pratiquement qu’un. Elle est tout pour moi : une meilleure amie, une grande sœur, une mère.
C’est quelqu’un de bien, avec ceux qui le sont avec elle. C’est pas le genre de personne à vous rejeter directement lorsque vous irez lui parler pour voir. Elle attend toujours de voir comment se comportent les autres quotidiennement pour se permettre d’agir… parce que même si elle est très colérique et qu’on pourrait la croire impulsive, elle réfléchit avant de faire. Je pense que c’est ça qui lui permettra de gravir les échelons de la société dans le futur : la prudence. Mais j’avouerais que ça m’inquiète… le fait qu’elle soit indéniablement plus prometteuse que moi me frustre au plus haut point. Si j’ai un jour des enfants, je suis certain qu’elle aimerait qu’ils disent « Tante Saeryan est une grande sorcière. » La soif de la reconnaissance, de la gloire et de la richesse, c’est bien courant chez elle. Je sais très bien qu’elle veut se proclamer future chef de famille d’ici bientôt parce que maman devient un peu dingue depuis la mort de papa et que je suis plus jeune, vu qu’elle a quatre ans de plus que moi. Inutile de s’attarder : je l’aime mais elle me rend maladivement jaloux ! Elle devrait se calmer, quoiqu’elle pourrait me calmer encore plus vite… »
Témoignage de son frère Narcisse, élève à Serpentard.

« J’ai rencontré la fille Wyndfor lors des funérailles de son père. Non, pas celle qui a des airs de sainte et qui a des yeux aussi bleus que la plus belle robe de ma femme… celle a la silhouette plus haute et aux airs ténébreux.
C’est la digne héritière de Clyde, selon moi. Le même air, le regard quasiment identique, le même sourire. La question fondamentale à se poser est… serait-elle capable du pire, tel que son cher paternel ? Malgré que celui-ci fût un excellent sorcier, c’était bien ça qui lui avait causé du tort… l’attirance pour les forces obscures de la magie. Lorsqu’il a été accusé d’avoir été un partisan de Vous-Savez-Qui et qu’il a nié, il mentait, c’était sûr. Espérons que sa fille et son fils ne s’attirent pas autant d’ennuis lorsqu’ils seront plus grands. Sauf qu’après avoir été éduquer par un tel géniteur, il serait difficile de croire qu’ils ne partagent pas les mêmes opinions. »
Témoignage d'un ancien collègue de son père.


Dernière édition par Saeryan H. Wyndfor le Ven 24 Déc - 18:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

M. Whitney Howard
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 34
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Jeu 23 Déc - 3:57

    III. CARACTÈRE

      Qualités principales : Intelligente, intuitive, déterminée, rusée.
      Défauts principaux : Rancunière, sceptique, arrogante, colérique.

      Peur : Sa plus grande peur ? Difficile pour les autres de le deviner, mais pour elle, celle-ci est très claire dans son esprit. Ce serait certainement de ne rien être. Devenir un bout de chiffon inutile, abandonner de tous.
      Rêve : Accomplir de grandes choses... tel son père ou ses autres ancêtres : qu'on se souvienne d'elle et de ce fait, être l'une des seules femmes Wyndfor à être gravée dans au moins un bouquin, ou même obtenir un souvenir en son nom dans la Salle des Trophées. Mourir glorieuse.


    IV. CONTEXTE

      Enseignement de 3ème année :

        [] Arithmancie,
        [X] Divination,
        [] Etudes des Moldus,
        [] Etudes des Runes,
        [X] Soins aux Créatures Magiques.


      Notes au BUSE :

        [ D ] Astronomie,
        [ E ] Botanique,
        [ O ] Défense Contre les Forces du Mal,
        [ P ] Divination,
        [ P ] Histoire de la Magie,
        [ O ] Métamorphose,
        [ O ] Potions,
        [ A ] Soins aux Créatures Magiques,
        [ E ] Sortilèges,
        [ O ] Vol sur Balai.
        TOTAL DE BUSES : 7/10


      Enseignement de 6ème et 7ème année :

        [] Arithmancie
        [] Astronomie
        [X] Botanique,
        [X] Défense Contre les Forces du Mal,
        [] Divination,
        [] Etudes des Moldus,
        [] Etudes des Runes,
        [] Histoire de la Magie,
        [X] Métamorphose,
        [X] Potions,
        [X] Soins aux Créatures Magiques,
        [X] Sortilèges,
        [X] Vol sur Balai.



    Spoiler:
     


Dernière édition par Saeryan H. Wyndfor le Ven 24 Déc - 19:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

M. Whitney Howard
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 34
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Ven 24 Déc - 18:22

Fiche terminée.
Pas très super, mais arf, les fiches et moi ça fait deux. Crosse

En tout cas si y a des trucs à éditer, ce sera sans soucis. Puis j'ai pas trop détailler l'enfance parce que y avait rien de spécial à raconter sur ça. ^^
Revenir en haut Aller en bas

Julian Halln
Vampire - il a croqué Stanouille et lui pique sa place !

avatar
Masculin
Messages : 391
Age du joueur : 25
Localisation : Clermont-Ferrand, wesh.
Age du perso. : 185 ans
Date d'inscription : 12/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Ven 24 Déc - 22:46


    Bonsoir ! (L)

    Première remarque : si tu es en 3ème année, tu as 18 ans et non pas 22. je te le fait d'entrée de jeu car j'avais peur d'oublier... Bref : à modifier, donc.

    Enfin, j’hésite à te mettre à Gryffondor car tu as bel et bien un caractère dominant Serpentard mais qu'on en a un peu trop. Et je pense que Gryffondor pourrait apporter plus de choses à ton personnage. Mais je vais te donner le dernier mot. Smile

    Sinon, la fiche est bien écrite, quoi qu'un peu courte. Mais c'est suffisant pour être validée. Jette un coup d'oeil ici Blub

    j'attends ta réponse pour te placer dans un groupe !

__________________________________________________________

Quand j'étais petit, j'étais un Jedi. Tellement nerveux que lorsqu'il pleuvait, souvent je m'électrocutais. Et j'ai rencontré une fille en forme de fée. Tellement nerveuse que lorsqu'elle griffait, mon dos, ma peau se transformaient en pyrogravure.
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws/

M. Whitney Howard
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 34
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Ven 24 Déc - 22:58

Aïe, ça y est j'ai modifié pour l'année, j'ai zappé de modifier ça parce que j'avais fixé l'âge à dix-huit au début de mon inscription.

Ben, en fait j'avais prévu de la placer chez Gryffondor avant de commencer ma fiche, mais après finalement en écrivant, le "plan" est parti un peu à la dérive. Je pense que Serpentard serait vraiment plus approprier pour Saeryan, puis ça changerait de mes habitudes car tous mes personnages finissent pour la plupart chez les rouges et ors...
Sauf que j'admets que ça me gêne un peu de vouloir la mettre chez les Serpentard, à cause de l'inégalité des groupes. Mais Gryffondor serait inadapté pour elle, je pense. =/

Revenir en haut Aller en bas

Julian Halln
Vampire - il a croqué Stanouille et lui pique sa place !

avatar
Masculin
Messages : 391
Age du joueur : 25
Localisation : Clermont-Ferrand, wesh.
Age du perso. : 185 ans
Date d'inscription : 12/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Sam 25 Déc - 0:43


    On est d'accord ! (L)
    J'ajoute tout ça alors.
    Bon jeu ! Red

__________________________________________________________

Quand j'étais petit, j'étais un Jedi. Tellement nerveux que lorsqu'il pleuvait, souvent je m'électrocutais. Et j'ai rencontré une fille en forme de fée. Tellement nerveuse que lorsqu'elle griffait, mon dos, ma peau se transformaient en pyrogravure.
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws/

M. Whitney Howard
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 34
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 23/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   Sam 25 Déc - 0:48

Meurshiii. (L)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}   

Revenir en haut Aller en bas
 

S.H.W. ♦ Miss murder can I. {END}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit