AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Desmund Hamilton
6ème année - va falloir carburer !

avatar
Féminin
Messages : 312
Age du joueur : 29
Localisation : Quelque part dans Poudlard...
Date d'inscription : 13/12/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Serpentard - 6ème année.
Aspiration:
MessageSujet: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Lun 20 Déc - 3:37

Ancien personnage prédéfini.


    I. identité

      Nom, prénom : Hamilton Desmund Keith
      Date de naissance/Âge : 21 Septembre 1972 - 21 ans
      Origines : Sang Pur
      Lieu de résidence : Jusqu'à ses 17 ans chez son oncle et sa tante. Depuis lorsqu'il n'est pas à Poudlard, il habite l'ancienne maison de ses parents.
      Statut : Elève
      Maison et année désirée / mêtier : Sixème année Serpentard


    II. caractère

      Qualités Principales : - Travailleur - Intelligent - Sensible -
      Défauts principaux : - Arrogant - Sale Caractère - Insupportable -

      Peur : Perdre Gabrielle.
      Rêve : Retrouver l'assassin de ses parents et se venger


    III. contexte

      Enseignement de 3ème année :

        [] Arithmancie,
        [] Divination,
        [] Etudes des Moldus,
        [x] Etudes des Runes,
        [x] Soins aux Créatures Magiques.


      Notes au BUSE :

        [ O ] Botanique,
        [ O ] Défense Contre les Forces du Mal,
        [ P ] Etudes des Runes,
        [ D ] Histoire de la Magie,
        [ O ] Métamorphose,
        [ O ] Potions,
        [ A ] Soins aux Créatures Magiques,
        [ E ] Sortilèges,
        [ E ] Vol sur Balai.
        T O T A L . D E . B U S E S : 07/09


      Enseignement de 6ème et 7ème année : (ne choisir que ceux ou votre perso a eu une BUSE)

        [] Arithmancie,
        [] Astronomie,
        [x] Botanique,
        [x] Défense Contre les Forces du Mal,
        [] Divination,
        [] Etudes des Moldus,
        [] Etudes des Runes,
        [] Histoire de la Magie,
        [x] Métamorphose,
        [x] Potions,
        [x] Soins aux Créatures Magiques,
        [x] Sortilèges,
        [x] Vol sur Balai.


    IV. infos & options

      Prénom/pseudo :Dédé !
      Âge : 22 Ans
      Niveau RP : Moyen
      Fréquence de connexion maximale :Souvent (le plus possible)
      Célébrité avatar :Ed Westwick
      As-tu lu le règlement ? Hiro was here
      Comment as-tu connu le forum ?Saison 1
      Qu'en penses-tu ? Super !!!!!! Heureuse de vous retrouver !!!
      Ton élément préféré sur le forum :La BoBox xD
      Dirais-tu que ta fiche est réussie ?Mouais... Fais à la va vite, un peu raffistolée mais bon xD


Dernière édition par Desmund Hamilton le Mar 21 Déc - 23:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Desmund Hamilton
6ème année - va falloir carburer !

avatar
Féminin
Messages : 312
Age du joueur : 29
Localisation : Quelque part dans Poudlard...
Date d'inscription : 13/12/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Serpentard - 6ème année.
Aspiration:
MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Mar 21 Déc - 22:49

V. biographie

    C’est par une journée écossaise, froide et pluvieuse que Mr et Mme Hamilton fêtèrent la naissance de leur unique enfant. Le 21 septembre 1972. Depuis toujours ce couple de sorciers rêvait d’avoir un enfant. Et en cette matinée de septembre leur rêve se réalisa. Ils allaient enfin pouvoir goûter aux plaisirs d’être parents. Edward et Carolyn appelèrent leur fils Desmund Keith Hamilton. Le premier prénom fut donné au petit bonhomme en l’honneur du père d’Edward, et Keith en l’honneur de celui de Carolyn. Durant deux mois ils vécurent heureux avec leur petit garçon. Le mois de décembre était arrivé à grands pas et le petit garçon avait déjà bien grandi. Partis pour Londres pour faire leurs achats de Noël. Mr et Mme Hamilton laissèrent leur fils chez le frère d’Edward : Karl Hamilton. Le petit Desmund devait rester là bas jusqu’au 25 décembre… Malheureusement personne ne vint le chercher. Ses parents avaient disparu, pendant des jours et des jours les forces de l’ordre magique parcoururent l’Angleterre pour essayer de les retrouver. Mais en vain car on les retrouva quelques temps plus tard sans vie dans une forêt d’Ecosse. C’est donc son oncle et sa tante qui en eurent la garde. Ils n’avaient jamais eu la chance d’avoir des enfants et ils se jurèrent de traiter leur neveu comme s’il était leur propre fils…

    Desmund venait d’avoir six ans. Il avait grandi chez son oncle et sa tante dans un beau et luxueux manoir. Et c’est avec ses « parents adoptifs » qu’il soufflait les six jolies bougies disposées sur le succulent gâteau au chocolat de sa tante Sonia. Cette femme avait toujours donné de son temps et de son amour à ce si beau petit gars, elle le considérait comme son fils et elle l’aimait de tout son cœur. Mais Desmund savait que ce n’était pas sa mère, la femme avait voulu lui expliquer dès son plus jeune âge que ses parents étaient décédés, elle ne voulait pas qu’il l’apprenne en grandissant. Elle avait toujours eu peur qu’en le lui cachant il puisse partir et ne plus les considérer comme ses « parents ». Le petit garçon avait bien comprit ce qu’on lui avait expliqué. Il avait pris ça sans rechigner. Cependant parfois il voulait en savoir plus sur ses vrais parents. Et ce jour pendant qu’ils savouraient le délicieux gâteau le petit garçon demanda :

    « Dis-moi Tante Sonia. Comment ils étaient Papa et Maman avant de mourir ? »

    La tête de sa tante se figea elle ne savait pas quoi lui répondre. Elle se leva puis le prit sur ses genoux. Elle lui fit un bisou. Elle aimait cet enfant et voulait qu’il soit heureux. Cela était déjà assez difficile pour lui de se dire qui n’allait jamais connaître son Papa et sa Maman. C’est pour qu’elle voulait à tout prix lui donner le plus d’informations possibles même si cela la rendait mal elle et son mari. Car en effet Karl Hamilton ne s’était jamais remit du décès de son frère aîné et en reparler ne l’enchantait pas tant que ça. Mais lui aussi voulait permettre à Desmund de se faire une idée de ses parents. Et c’est d’ailleurs lui qui prit la parole, avant sa femme :

    « Tu sais mon petit Desmund. Ton papa et ta maman étaient des sorciers fantastiques. Tu leurs ressembles beaucoup d’ailleurs. Tu as le regard sombre et mystérieux de ton père et de beaux cheveux noirs comme ta mère. Ils ne méritaient pas de partir aussi subitement, mais tu verras très vite par toi même, mon bonhomme, que la vie n’est pas une partie de plaisir… »

    Il s’approcha et lui déposa un baiser sur le front. Il voulait que le garçon ne manque de rien. Pour ses six on lui offrit un tas de jouets, de confiseries, un hibou et plein d’autres choses. Le petit garçon se sentait plutôt bien mais souvent le sentiment que même si ces gens l’élevaient comme leur propre enfant il n’était pas leur fils. Ces pensées paraissaient dures à imaginer surtout venant de la tête d’un si jeune garçon.

    ***

    Desmund venait d’avoir treize ans. Et depuis son sixième anniversaire beaucoup de choses avaient changé. Le jeune garçon avait su se servir de son oncle et de sa tante. Il jouait de ses charmes pour obtenir ce qu’il voulait. D’ailleurs cette année là l’objet de toutes ses convoitises était un balai. Il rêvait d’en avoir un et il allait tout faire pour l’obtenir. Durant un week-end de février, son oncle et sa tante l’emmenèrent à Londres. Ils avaient besoins de refaire leurs gardes robes. Et Desmund comptait bien avoir son balai. Encore une fois il allait trouver les compromis pour l’avoir. Cette idée ne plaisait pas à son oncle qui lui expliqua que c’était trop cher. Malgré l’énervement du jeune homme, son oncle ne céda pas et ils rentrèrent au manoir. Desmund fit la tête jusqu’à ce qu’ils soient rentrés. Le débat continua dans la cuisine et les voix s’élevèrent vite entre Des’ et son oncle.

    Le jeune homme n’avait pas été habitué à ce genre de réprimande, jamais personne ne lui refusait quoi que ce soit d’habitude, et son oncle l’avait bien compris. Il était temps qu’il apprenne qu’on ne pouvait pas toujours tout lui accepter. Il était vexé, totalement contrarié par le fait qu’on puisse s’opposer à sa demande. Tellement habitué à tout avoir en un seul claquement doigt, là ça lui faisait tout drôle. Posté là, au centre de la cuisine les poings serrés, les sourcils froncés, le regard noir, il fixait avec colère cet homme. Jamais personne ne l’avait remit à sa place avec un ton aussi dur. Desmund continua à dévisager son oncle, c’était la première fois qu’il éprouvait autant de haine pour quelqu’un. Hors de lui il s’enfuit de la cuisine claquant avec violence la porte. Il alla se réfugier dans sa chambre. Mais très vite son oncle le rattrapa, lui criant après en lui rappelant qu’il était très impoli de réagir de la sorte et qu’il réagissait comme un bambin à qui on aurait subtilisé la glace ou la sucette. Rien qu’à entendre ça Desmund se retourna et se mis à brailler plus fort que son oncle. Les yeux pleins commençant à s’emplir de larmes, il sentait peu à peu une certaine hystérie monter en lui. Devenant incontrôlable il se mit à crier encore un peu plus. Puis soudain un vacarme pas possible résonna autour de lui. Le miroir de sa chambre ainsi que les vitres de la fenêtre avaient volé en éclat. D’un coup les cris stoppèrent et le petit garçon se demanda si c’était lui qui avait totalement mis le salon sans dessus dessous. A en juger par l’expression de son oncle et celle de sa tante qui venait d’arriver complètement paniquée, Desmund venait de découvrir pour la première fois ses capacités à utiliser la magie. Bien qu’involontaire c’était quelque chose d’important dans la vie de jeunes futurs sorciers. Et un sentiment de fierté s’empara alors de lui effaçant peu à peu sa colère.

    Les années suivantes furent semblables aux précédentes. En grandissant il se comportait de plus en plus mal. Refusant la moindre autorité cela serait sans doute difficile pour lui, lorsqu’il devrait entrer à l’école. Tiens en parlant de ça, il fallait savoir que l’éducation du jeune garçon lui avait été enseignée par sa tante. Ne travaillant pas elle s’était chargée d’apprendre à lire et écrire à son « fils ». Elle l’avait aussi instruit à plusieurs disciplines, ancienne élève très brillante à Poudlard, elle l’avait préparé dès son plus jeune âge à sa rentrée à l’école de Sorcellerie. Lui apprenant diverses choses en Potions, Botanique et autres matières. Dès l’instant où il se mettait à étudier, Desmund était un garçon très intéressé par toutes ces choses, il était fasciné par tout ce que sa mère lui faisait découvrir. Et il n’avait qu’une hâte, avoir 16 ans pour pouvoir commencer sa scolarité à Poudlard. Très ambitieux il disait toujours qu’il ferait tout pour que ses parents soient fiers de lui. Même s’ils n’étaient plus là, il se devait de suivre une scolarité aussi exemplaire qu’eux. Même si son sale caractère risquerait de lui apporter beaucoup d’ennui.

    ***

    La semaine qui suivit l’arrivée de sa lettre fut très mouvementée, entre les allers et retours au Chemin de Traverse pour ses achats et les bagages à faire. Desmund, son oncle et sa tante ne savaient plus où en donner de la tête. Entre les robes de sorciers à faire confectionner, les livres, le nécessaire à Potions et toutes les autres choses à acheter il était hors de question d’oublier quoi que ce soit. L’achat qui rendit Desmund des plus heureux fut sans hésiter sa baguette magique. Elle avait été confectionnée en bois d’acajou, mesurait 25,9 centimètres et contenait un crin de Licorne. Plutôt rigide elle était apparemment très efficace pour la métamorphose. Elle avait pour couleur une jolie nuance de brun et de rouge pâle. Elle était magnifique et Desmund espérait l’utiliser le plus vite possible.

    Le premier départ pour Poudlard… Ce fut tout simplement le début d’une nouvelle vie pour Desmund. Il en avait tant rêvé que de pouvoir enfin approcher le Poudlard Express y entrer avait fait monter en lui une excitation particulière. Il était impatient de parcourir les couloirs de l’école, de suivre ses premiers cours, de se faire des amis. Pour la première fois de sa vie il allait vivre avec d’autres jeunes de son âge. N’ayant pas vraiment d’amis là où il habitait. Lorsque que la forte sonnerie de départ retentit, assourdissant toutes les personnes postées sur le quai de la voie 9 ¾, Desmund lança un dernier au revoir à Mr et Mme Halilton. Pour le moment seul dans son compartiment il fut très vite rejoint par d’autres élèves ayant sans doute le même âge que lui. Ils discutèrent brièvement et le jeune garçon passa le trajet à regarder à travers la vitre, admirant le paysage défilé à vive allure. Le voyage en train lui paru durer une éternité. Il sympathisa un peu avec deux élèves, ils parlèrent un peu s’étendant surtout sur ce qu’ils comptaient faire durant leur première année. Une fois à l’école, ce fut avec les yeux pleins d’émerveillement qu’il pénétra dans la grande salle, où était déjà un bon nombre d’élèves. C’est sûr de lui qu’il s’avança lorsqu’il fut appelé pour passer l’épreuve du Choixpeau. Une fois cet objet si étrange sur la tête, la réponse fut très rapide. Il allait passer ses sept années chez les verts et argents, chez les Serpentard. Comme son père il ferait parti de cette maison. C’est heureux qu’il alla s’asseoir à la table des vipères, le repas commença après que tous les premiers années ait été envoyé dans une des quatre maisons. Cette première soirée au château fut très bonne, il se retrouva d’ailleurs avec ses deux camarades rencontrés dans le train. Le lendemain matin il suivit son premier cours, puis les journées passèrent… Les semaines aussi… Desmund si enthousiaste avant de rentrer à l’école semblait monotone, cette étoile dans son œil c’était très vite effacée. Et le jeune garçon commençait à en avoir assez de cette routine qui c’était installée. Et donc pour passer le temps il se mit à faire quelques conneries, à emmerder certains élèves en compagnie de ses amis. Très vite il traumatisa pas mal d’autres élèves de son année simplement pour tuer le temps. Durant les cours aussi il commença à se montrer très dissipé et il ne supporta pas bien les remarques de ses professeurs. Se montrant aussi insolent parfois, il reçu pas mal de retenues en cette fin d’année scolaire. Pourtant il était toujours aussi intéressé par les cours, travaillant dur pour réussir. Il avait toujours la volonté, l’envie de devenir un grand sorcier. Même s’il était mal vu par beaucoup de professeur il fit une excellente première année. Et surtout il découvrit très vite qu’il excellait en métamorphose et il fit une très grande découverte dans la livre à la bibliothèque lui donna de grandes idées.

    Alors qu’il avait décidé de passer son samedi après midi à la bibliothèque pour finir son devoir en Sortilèges, Desmund avait besoin d’un certain nombre de livre. Mais il n’était pas vraiment habitué à toutes ces rangés d’étagères où étaient rangés des centaines et des centaines d’ouvrages. A vrai dire il s’y perdait un peu. Avant même de chercher un livre intéressant, il fallait déjà trouver le bon endroit pour chercher. Et ce n’était vraiment pas une partie de plaisir. Alors qu’il errait désespérément entre les allées interminables de la bibliothèque il finit par en avoir assez, du genre impatient il se mit à prendre quelques livres au hasard. Durant dix minutes il en feuilleta une bonne trentaine mais il ne trouva rien qui puisse l’intéresser pour son devoir. A croire qu’il était complètement idiot et qu’il n’arrivait même pas à trouver un pauvre petit livre qui « normalement » devait être bien au chaud à sa place. Sentant une vague de nervosité l’envahir subitement il prit encore de façon aléatoire cinq ou six livres puis il retourna à sa place l’air ronchon se disant qu’il allait devoir apprendre à connaître parfaitement tous les recoins de cette foutue salle. Il posa violement les livres sur sa table, ce fracas ne resta pas insensible aux oreilles de la documentaliste qui lui fit une remarque.

    « Moins de bruit jeune homme ! »

    N’y prenant pas attention il se contenta de l’imiter bêtement et silencieusement sans qu’elle ne le remarque. Il trouvait cette femme totalement transparente et sans intérêt, elle ne servait strictement à rien ici, à part crier et sortir des remarques débiles sur les élèves, le jeune garçon trouvait vraiment qu’elle n’était pas indispensable. A croire qu’elle était payée rien que pour ça. Bref Desmund s’était assis à sa table et avait commencé à survoler rapidement les deux premiers livres, rien d’intéressant. Mais lorsqu’il saisit le troisième, un livre à la couverture rouge et aux ornements dorés il l’ouvrit et pu découvrir le titre de l’ouvrage. Il ne traitait que de métamorphose, Desmund se mit alors à le lire. Durant plus d’une heure il parcouru de long en large le moindre petit passage. Puis il tourna encore une page, et il tomba sur un chapitre sur les Animagi. Il en avait déjà entendu parler bien sûr mais il n’y connaissait pas grand chose. Il replongea dans sa lecture et à mesure que les mots défilaient sous ses yeux un tas d’idée lui virent en tête. Il voulait devenir un grand sorcier… En devenant animagus, il le serait non ? A en croire le livre, les métamorphoses humaines étaient les plus difficiles et les plus dangereuses à réaliser. Desmund sentit alors une sorte d’excitation l’envahir, il voulait essayer. Rien que pour se prouver à lui même et aux autres qu’il en était capable. Mais cela serait sûrement très pénible et long avant de voir les résultats. Il était sans doute trop ambitieux pour un ado de 17 ans mais depuis tout petit il se fixait pour objectif de devenir quelqu’un d’important, un sorcier brillant. Il se devait d’essayer. Peu importe le temps qu’il mettrait, il était sur qu’avec de la volonté et de l’abnégation il y arriverait.

    ***

    S’en suivirent alors de nombreuses tentatives, durant plus de deux ans rien ne se passa. Il s’isolait dans une classe vide pratiquement tous les jours. Tentant de se concentrer sur cette transformation. Il fermait les yeux et essayer de s’imaginer se transformer, de sentir le moindre changement sur son corps. Mais même avec toute cette volonté il n’y arrivait pas. Alors il multiplia les essais, sans succès. Sa deuxième année passa très rapidement et il y consacra énormément de temps pour ses exercices de métamorphose. Trouvant ses échecs si exaspérant, il décida de faire de plus en plus de tentatives. Prenant de très gros risques en quittant sa salle commune la nuit. Cette ambition l’aveuglait en quelque sorte et pour pouvoir atteindre son but il était prêt à tout, même sortir en pleine nuit. Ses tentatives lui prenaient un temps fou mais cela ne fonctionnait pas. Impatient il essayait de se faire à l’idée que c’était une transformation très compliquée, il savait dès le début que ça ne serait pas facile. Pourtant il commençait à en avoir assez. Lorsqu’il commença sa troisième année à Poudlard il se jura de tout laisser tomber si jamais il n’y avait toujours pas de résultats durant l’année suivante. Tous ces échecs le rendait très nerveux et cette troisième année fut sans doute celle où Desmund fit les pires conneries de sa scolarité. Un jour il du en venir aux mains avec un Gryffondor d’un an son aîné, il n’avait jamais autant eu la rage contre quelqu’un. Cet idiot était une saleté de face de troll, qui s’y croyait un peu trop pour Desmund. Cette volonté de réussir lui parcourait constamment l’esprit et cette année là fut très éprouvante pour lui. Car il doutait énormément, se questionnant si oui ou non il y arriverait un jour. Cette forte pression qu’il s’infligeait à lui même en aurait découragé plus d’un mais Desmund lui tenait le coup ! Il se devait de réussir ! La troisième année s’acheva et Desmund n’avait toujours vu aucuns résultats dans ces tentatives de métamorphoses. Chaque jour était un nouvel échec et chaque échec était une grande déception pour le jeune homme. Durant l’été, les essais se terminèrent tous par des échecs.

    Quelques mois après le début de sa quatrième il continua ses fraudes et quitta son dortoir en pleine nuit. Il se hâta pour rejoindre une vieille salle de classe vide dans les cachots. Eclairant légèrement la pièce avec sa baguette magique il se posta debout au centre de la pièce, il ferma les yeux, il se concentra énormément. Il essayait de repérer les changements qui se faisaient en lui, il essayait de sentir la moindre modification sur son corps. Ce travail était très épuisant. A bout de force après un long moment il ne stoppa pas pour autant. Ses sourcils se froncèrent légèrement tout comme un de ses poings. Il avait l’impression que quelque chose changeait en lui, pour la première fois il avait l’impression que son corps se modifiait. Soudain il du mettre fin à sa tentative. Exténué il s’écroula à genou sur le sol, il finit par se relever et il se mit à chercher un détail, une modification. Mais toujours rien. Il donna alors un fort coup de pied dans la table la plus proche puis il se prit la tête dans les mains. Il en avait assez, marre, il voulait tout arrêter c’était difficile… Hé mais attendez qu’est ce que c’est ces deux petits trucs sur sa tête ? Desmund se tapota longuement la tête, il avait deux oreilles noires et pointues qui dépassaient de son crâne. C’était troublant… Il alla avec précipitation vers le petit miroir qui se trouvait au fond de la salle. Mais oui c’était des oreilles bien pointues, sans doute des oreilles de chien. Sans doute un chien de grande taille à poil raz. Il avait l’air malin avec ces deux morceaux de peaux poilues sur la tête, tiens… Ok il avait réussi à les faire sortir… Mais il faisait comment pour les faire disparaître. Il ferma à nouveau les yeux pour tenter d’effacer les effets de sa première réussite, du moins une petite réussite vers la transformation totale. Problème… Rien à faire les oreilles de chien ne voulaient plus partir… Il passa une bonne partie de la nuit à essayer mais cela ne marchait pas. Il décida alors de rentrer au dortoir. Il allait devoir cacher ça aux autres car il avait l’air bête avec ça sur le haut du crâne. Durant une semaine il fut obligé de porter un bonnet. Pas très crédible pour un mois de mai, enfin heureusement pour lui que le temps n’était pas très clément, ça l’arrangeait bien. Il arriva à les faire disparaître au bout d’une semaine. Il avait compris que pour parvenir à réussir à se transformer complètement il allait devoir encore insister un long moment. Il ignorait combien de temps cela allait lui prendre. Mais au moins il était sûr que toute sa volonté avait payée et qu’il y arriverait. Il ne pouvait se permettre d’arrêter là. Maintenant qu’il était parvenu à modifier une partie de son être il fallait qu’il continue. Cependant ces petites séances furent moins nombreuses, il ne les réalisait que lorsqu’il se sentait en pleine forme et lorsque son esprit était totalement libéré.

    La cinquième année fut différente des autres. L’atmosphère dans l’école semblait tendue. La rivalité entre Serpentard et Gryffondor n’avait jamais atteint un tel paroxysme. Durant toute l’année les tensions furent présentes. Cela devenait très fréquent de voir des élèves en conflit permanent. Desmund, lui profita de cette année pour continuer de travailler son travail de métamorphose mais il se permit de grandes choses. Il devint très désagréable avec pas mal de monde juste pour emmerder son monde. Il s’en fichait éperdument des conflits entre maisons. Il faisait son petit manège en dehors de tout ça. Il commença à multiplier les sorties à l’extérieur du château avec quelques amis. Les soirées se faisaient très régulières, fêtard il se mit à boire énormément. Nous pourrions penser que toutes ces expéditions nocturnes nuisaient à sa façon de travailler, que ses résultats étaient en chute libre. Et bien pas du tout, il restait toujours travailleur et même si ses devoirs étaient faits à la va vite, ses notes restaient au même niveau. Il travaillait un peu moins sa transformation en animagus, il le faisait quand il se sentait bien.

    Puis il rencontra Gabrielle. Une Serdaigle plus jeune que lui. La jeune femme et lui se sont croisés pour la première fois lors d’un cours. Cette jolie blonde l’a tout de suite intrigué, si mignonne, si introvertie. Une drôle de relation se noua alors entre eux, à plusieurs reprises il la tira d’affaire lors de soirée où la belle avait été victime de son innocence et de sa naïveté. Des’ si peu intéressé d’habitude envers une demoiselle, était un peu perdu et le jour de Noël alors qu’il s’était retiré dans une des tours du château pour pleurer l’anniversaire de la mort ses parents… Elle arriva et le consola. Ils s’échangèrent un tout premier baiser. Suite à cela Desmund la trompa… Ce fut un choc pour la jeune femme et Des’ s’en voulu, il était vraiment idiot. Elle ne méritait pas ça. Plus tard, en fin d’année alors qu’il était toujours en froid. Le Serpentard eut un accident de balai lors d’un match. Conduit rapidement à l’infirmerie, il eut l’agréable surprise de se réveiller avec Gabrielle à ses côtés. Enfin réunis, l’année se termina de façon très positive.

    D’autant plus que, la cinquième année du jeune homme s’était remarquablement bien terminée, il avait obtenu d’excellentes notes à ses examens. Ce qui évidemment avait fait la fierté de ses parents. Le beau brun était satisfait pas ses résultats, notamment en métamorphose où il avait obtenu la note maximale. Pas étonnant pour quelqu’un qui depuis maintenant plus de quatre ans et demi tentait de se métamorphoser sous une forme animale. D’ailleurs durant cet été il s’entraîna encore. Au moins chez lui il pouvait le faire quand il le voulait. Pas besoin de frauder comme à l’école pour se lever la nuit. Malgré tout ce temps de travail, tout son acharnement pour réussir, les résultats étaient plutôt mauvais. Enfin mauvais de son point de vue. Car pour un jeune de presque 20 ans Desmund s’était presque déjà transformé en entier. Mais à chaque fois la transformation n’était pas parfaite et il ne pouvait garder sa forme animale très longtemps. Cela lui demander une très grande concentration et beaucoup d’énergie. Chose qu’il finirait par acquérir avec le temps. Parlons un peu de sa forme animale. La première fois qu’il avait réussi à modifier une petite partie de lui même, vous devez vous en rappeler puisqu’il avait mis un temps fou à retrouver sa forme normale, fut deux oreilles pointues et noires semblables à un gros chien. Hé bien au fur et à mesure des transfigurations il prenait progressivement l’apparence d’un gros chien ressemblant de très près à un doberman.

    Spoiler:
     

    Cela n’était pas sans conséquences, lors des premières modifications quasi totales il avait cru mourir tellement il avait souffert. Il avait eu la sensation que son dos allait se briser et que ses bras et ses jambes ne tiendraient pas. Ce qui l’avait obligé à tout stopper et arrêter ses essais durant plus de deux semaines, tellement ses articulations étaient endolories. Il commençait à mettre de côté cette douleur et depuis quelques temps le mal qu’il éprouvait se dissipait petit à petit. Comme si ses os commençaient à s’habituer à ces changements. Face à un miroir il pouvait observer à quoi il ressemblait. Le bas de son visage s’était allongé, son nez se transformant en une truffe noire, ce museau comportait aussi une légère bosse comme son véritable nez, ses lèvres disparaissaient presque totalement. En ouvrant légèrement la bouche, il pouvait remarquer des dents plus pointues et plus petites. Il y avait ces deux oreilles pointues sur le haut de son crâne. Son cou aussi s’était légèrement développé et son corps avait rétréci tout comme ses membres inférieurs et supérieurs. Il était passé à une posture de quadrupède, ses mains et ses pieds s’étaient transformés en quatre petites pattes où ses ongles avaient maintenant pris l’apparence de griffes. L’allure générale de ce chien était robuste et athlétique tout comme Desmund. Le doberman étant considéré comme un chien pouvant parfois se montrer agressif cela correspondait plutôt bien au jeune homme qui était très satisfait de cette forme animale.


Dernière édition par Desmund Hamilton le Mer 22 Déc - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nora E. Austen
6ème année - va falloir carburer !

avatar
Féminin
Messages : 13
Age du joueur : 29
Date d'inscription : 19/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année:
Aspiration:
MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Mer 22 Déc - 0:46

Pas une référence à Pandore, pff.
Noon, je plaisante, elle est fraiche ta fiche <3
Revenir en haut Aller en bas

Julian Halln
Vampire - il a croqué Stanouille et lui pique sa place !

avatar
Masculin
Messages : 391
Age du joueur : 25
Localisation : Clermont-Ferrand, wesh.
Age du perso. : 185 ans
Date d'inscription : 12/12/2010

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Mer 22 Déc - 1:00


    Dédé ! Red

    Alors, ta fiche est assez plaisante à lire. Tu insistes beaucoup sur l'importance de la métamorphose et de ton Animagus, ce qui est très bien. Des petites ouvertures aussi, ce qui laisse le champs assez large pour jouer... Donc ça me va.

    Je pense qu'il faut juste approfondir le reste en RP, maintenant ! What a Face
    Juste une chose : on rentre à Poudlard à 16 ans ! Roi

    Allez, tu es validé !

__________________________________________________________

Quand j'étais petit, j'étais un Jedi. Tellement nerveux que lorsqu'il pleuvait, souvent je m'électrocutais. Et j'ai rencontré une fille en forme de fée. Tellement nerveuse que lorsqu'elle griffait, mon dos, ma peau se transformaient en pyrogravure.
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws/

Desmund Hamilton
6ème année - va falloir carburer !

avatar
Féminin
Messages : 312
Age du joueur : 29
Localisation : Quelque part dans Poudlard...
Date d'inscription : 13/12/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Serpentard - 6ème année.
Aspiration:
MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Mer 22 Déc - 1:05

Oups... Petite erreur de ma part j'ai pas fait attention en écrivant ! ^^' C'est modifié =D

Merci beaucoup !!!
Revenir en haut Aller en bas

Gabrielle Sinclair
4ème année - à vous le bel air frais !

avatar
Féminin
Messages : 168
Age du joueur : 33
Date d'inscription : 22/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Mer 22 Déc - 2:28

Mon Dédé Crok
Revenir en haut Aller en bas

Desmund Hamilton
6ème année - va falloir carburer !

avatar
Féminin
Messages : 312
Age du joueur : 29
Localisation : Quelque part dans Poudlard...
Date d'inscription : 13/12/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Serpentard - 6ème année.
Aspiration:
MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   Mer 22 Déc - 3:10

Ma Gaby pale
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Desmund Hamilton - Metamorphosis |100%|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit