AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vofa Vitlaus
3ème année - c'est les cours qui sont optionnels : pas l'année

avatar
Féminin
Messages : 258
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 25/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 3ème année
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]   Sam 18 Déc - 20:03

Personnage libre.


I. identité

    Nom, prénom : Vitlaus Vofa.
    Date de naissance/Âge : 31 janvier 1977.
    Origines : Moldues.
    Lieu de résidence : Surtout Poudlard, car elle ne peut pas retourner dans son foyer moldu... L'été, elle se débrouille pour dormir dans des bars à Londres.
    Statut : Elève.
    Maison et année désirée / mêtier : 3ème année en Serdaigle, comme au bon vieux temps !


II. biographie

    « Euh, maman... qu'est-ce que c'est? »

    Mais sa mère ne répondit pas. Vofa restait plantée devant le corps immobile de son père, ne comprenant pas pourquoi il saignait autant. Un long couteau était planté dans son dos, alors que trois secondes avant, son paternel était en train de la frapper, debout et bien vivant. Il l'avait battue, encore une fois, pour une raison qui lui échappait: elle n'arrivait plus à faire chauffer du café par la seule force de sa pensée.

    Vofa Vitlaus vivait avec ses parents dans une petite maison sur un glacier en Islande, au bord de la mer. Sa famille vivait de la pêche, mais un jour Vofa fit chauffer du café par hasard, sans savoir comment. Ses parents, bien sûr, ne comprirent pas qu'il s'agissait des premières manifestations de ses pouvoirs de sorcière, et ils crurent à une aide divine dont leur fille était la bénéficiaire. Ainsi, ils purent récolter beaucoup d'argent en offrant un café parfaitement chaud, dont l'eau venait directement de la banquise, à des voyageurs qui les remerciaient. Seulement, la magie ne se contrôle, pas et un jour, vers l'âge de huit ans, Vofa n'arriva plus à faire chauffer de l'eau. Son père avait alors craqué, et la battait régulièrement. Jusqu'à ce que sa mère en ait assez.

    « Ma Vofa. Tu vas partir loin, en Angleterre, et je veux que tu y restes pour toujours. Ne reviens jamais, je vais t'envoyer là-bas et tu seras heureuse. »

    Vofa n'avait pas tellement envie de partir, mais l'image du cadavre de son père assassiné par sa mère s'imprima pour toujours dans son esprit. Plus jamais ça.

    Mais la vie au foyer moldu londonien n'était pas plus facile, et elle regrettait presque d'être partie. Le monde lui paraissait extrêmement hostile, à elle qui n'avait jamais parlé à quelqu'un d'extérieur à sa famille. Elle ne parlait jamais, et tout le monde la regardait bizarrement... Jusqu'à ce que ses camarades soient assez âgés pour se moquer ouvertement d'elle. De ses yeux trop tristes, de sa peau trop blanche, de sa maigreur et de son silence. Ils pensaient tous qu'elle venait d'une autre planète, sûrement peuplée d'aliens bizarres comme elle. Vofa ne les écoutait pas, mais était malheureuse: elle n'avait pas un seul ami. Mais un jour, cependant, un événement changea la donne.

    Vofa avait quinze ans, et sa vie était toujours la même: nulle, nulle, et encore nulle. Elle n'avait rien à faire de ses journées, même si elle aimait bien lire et résoudre sans fin des équations très difficiles, car son ennui était infini. Rien n'était plus inutile et insensé que ce qu'elle vivait au pensionnat moldu. Après un cours de physique assez épuisant, elle s'assit sur son lit et attendit que le temps passe, un livre à la main. Soudain, une fille qu'elle ne connaissait même pas entra dans sa chambre et lui demanda:

    « Hey. Je m'appelle Cassie, ça te dirait de t'casser de ce pensionnat d'merde? »

    « Partir? Mais pour aller où? »

    C'était sa première phrase en trois semaines.

    « N'importe! L'aventure, quoi. Allez, on va se débrouiller pour se barrer discrètement. J'ai tout prévu, et j'ai tout écrit. »

    « D'accord, mais euh... Pourquoi moi en particulier? »

    Cassie lui expliqua alors qu'elle l'avait repérée en cours de biologie, et que son attitude lui avait beaucoup plu.

    « Je te trouve super jolie, en plus, et je pense que tu mérites mieux que ça. Tu veux savoir ce que j'ai découvert? Que toutes les deux, on arrivait à soulever des objets sans le faire exprès et sans les toucher, et d'autres trucs dans le genre. J'ai l'impression qu'on a des pouvoirs magiques, t'as pas ce sentiment, toi? Allez, je sais que t'oseras pas répondre. Suis-moi, prends quelques affaires si tu veux... on s'casse, j'te dis. »

    Cassie avait les cheveux en bataille, un peu comme elle, mais en version blonde. Vofa la suivit sans hésiter, car sa vie n'avait plus aucun sens et que cette jeune fille venait de lui en trouver un. Elle n'avait aucun sentiment particulier pour elle, si ce n'était la confiance absolue qui s'insinuait dans son cerveau. Et puis, elle n'avait pas oublié l'image de son père: ne jamais rester dans un environnement hostile. Elles sortirent par une fenêtre, sans rencontrer aucune résistance. Arrivées dans une ruelle londonienne, en pleine nuit, elles s'assirent contre un mur et se racontèrent leur vie, incapables toutes les deux de donner des détails. Cassie était un peu comme elle... Officiellement, Vofa s'était donc enfuie d'Islande - « Ah oui, c'est donc ça, ton accent ? » - pour fuir ses parents qui voulaient l'envoyer dans une école beaucoup trop stricte pour elle. Cassie paraissait ébahie de stupeur et de respect, et Vofa eut un peu honte de son mensonge.

    Cassie lui raconta une histoire à peu près semblable, aussi peu crédible, et Vofa se demanda sincèrement d'où venait l'affreuse balafre qu'elle avait dans le cou. Elles pensaient que leur vie allait changer en bien, pour la première fois de leur vie, quand soudain elles entendirent des pas s'approcher d'elles. L'inconnu était encore loin, et Cassie se tourna vers Vofa précipitamment.

    « Derrière la poubelle! Cache-toi là... »

    Vofa se retourna, et vit qu'il y avait en effet quatre ou cinq poubelles quelques mètres plus loin. Elle s'approcha, pris appui sur deux poubelles et se hissa sur une troisième. Elle l'ouvrit et se glissa dedans, se pliant en quatre car elle n'était pas totalement vide. Elle entendit presque distinctement la voix de Cassie:

    « Mais non, pas DANS la p... Bon, tant pis. Oh... non... »

    Pliée en douze, paralysée de terreur, Vofa ne bougeait plus. Elle écoutait de toutes ses oreilles, ne sachant pas comment agir en cas de problème. Et il y en avait un, apparemment: Cassie reculait silencieusement, comme si elle tentait de partir discrètement. Il y eut soudain une sorte de bruit bizarre.

    « C'est qui ? Montrez-vous! » s'écria Cassie.

    « Silence, vous n'avez pas besoin de le savoir. Une humaine comme toi ne peut pas comprendre. »

    Vofa eut un terrible pressentiment. Humaine? Pourquoi, lui, il ne l'était pas, peut-être? L'Islandaise restait cachée, parfaitement immobile, se demandant ce qui allait suivre. Elle entendit soudain un hurlement abominable, le genre de cri qu'on n'entend que dans les films d'horreur un peu exagérés, sauf que Cassie n'avait pas l'air de plaisanter. Vofa écarquilla les yeux, tandis que sa respiration s'accélérait. Lorsqu'elle entendit des bruits atroces, sanguinolents, lui imposant l'image d'un cadavre déchiqueté et vidé de son sang, elle ferma les yeux et fut secouée par des sanglots. Elle ne comprenait plus rien...

    Ce ne fut que quelques heures plus tard que Vofa osa sortir de sa poubelle, lorsqu'elle fut sûre que l'inconnu était parti. A la lumière d'un lampadaire, Vofa reconnut son amie Cassie: pâle, gisant au sol, le cou passablement déchiqueté. Comme si une bête sauvage avait tenté de lui arracher la tête. L'Islandaise sentit ses jambes trembler, et elle tomba à genoux, brisée.

    Tandis que Vofa serrait le bras de Cassie, pleurant toutes les larmes de son corps, elle ne vit pas venir un autre homme. Relevant le menton, elle s'écria d'une voix étranglée par ses sanglots:

    « Vous aussi, vous allez nous massacrer? Vous aussi, vous avez trop faim pour vous servir de nourriture normale? »

    « Pas exactement... Je suis ici pour vous amener cette... cette lettre. Je sais que c'est difficile, mais vous devez quitter cet endroit, car dans trois mois vous rejoindrez Poudlard, une école de magie et de sorcellerie. Veuillez me croire, mademoiselle. »

    « Tout ce que vous voudrez... Mais Cassie... ne la laissez pas par terre... S'il vous plaît... »

    Et ce fut sa dernière phrase complète adressée à un inconnu. Elle se referma sur elle-même, incapable d'avoir une seule interaction sociale non indispensable. Le souvenir de son amie Cassie, qui l'avait faite rêver pendant quelques heures, ne quitta jamais son esprit. Essayant de se persuader que la magie n'était pas une mauvaise chose en elle-même, elle se découvrit un don pour la Métamorphose. En général, elle était bonne dans tout ce qui lui faisait utiliser sa baguette, mais pas vraiment pour le reste des matières. Elle ne tenait pas trois secondes sur un balai, était nulle en Potions, et ne retenait aucune date en Histoire de la Magie.

    Elle ne fit pas tout de suite le rapprochement entre l'inconnu hystérique ayant attaqué Cassie, la technique de meurtre, le fait qu'il ait bu son sang, et l'existence éventuelle de Vampires. Elle n'en a aujourd'hui qu'un vague soupçon, mais ne s'avance pas trop dans cette voie, refusant de croire à l'existence de telles créatures, malgré les rumeurs et autres histoires racontées par les élèves de Poudlard. Mais son problème principal reste sa timidité excessive, car parler avec les autres la rend malheureuse, et ne pas parler également. Ce qui peut être assez ennuyeux, n'est-ce pas?




Dernière édition par Vofa Vitlaus le Dim 19 Déc - 1:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vofa Vitlaus
3ème année - c'est les cours qui sont optionnels : pas l'année

avatar
Féminin
Messages : 258
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 25/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 3ème année
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Re: Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]   Sam 18 Déc - 23:50

III. caractère

    Qualités Principales : Compréhensive - Douée en Métamorphose - Super perspicace.
    Défauts principaux : Ultra asociale - Très timide - Peur incontrôlable de parler de sang.

    Peur : Se rendre compte que ce qui a attaqué Cassie pourrait être un cas pas vraiment isolé...
    Rêve : Rencontrer l'homme de sa vie! cheers


IV. contexte
Enseignement de 3ème année :

    [x] Arithmancie,
    [] Divination,
    [] Etudes des Moldus,
    [] Etudes des Runes,
    [x] Soins aux Créatures Magiques.


V. infos & options

    Prénom/pseudo : Sheeta/Just Banana/Toutc'quetuveux!
    Âge : 17 ans, mais preeesque 18!
    Niveau RP : Habituée depuis que j'ai 12 ans, donc j'imagine que ça va assez bien! xD
    Fréquence de connexion maximale : Une fois par semaine. x.x Chuis en internat, quoi... Donc c'est surtout pour RP le samedi soir avec des gens qui n'ont pas trop la flemme de devoir attendre!
    Célébrité avatar : Kaya Scodelario
    As-tu lu le règlement ? Je pense qu' {Hiroki~} est un beau gosse, surtout avec son oeil méga sexy, vous avez pas le droit de me faire fantasmer comme ça le soir, namého!

    Comment as-tu connu le forum ? J'étais déjà dessus, et à l'époque... ben j'ai oublié.
    Qu'en penses-tu ? OUAAAAAAAAAAAAAIS!!!
    Ton élément préféré sur le forum : Le fait qu'il soit revenu. xD Hm, je sais pas trop quoi dire, j'aime le système d'avoir augmenté l'âge des classes, ça permet de pouvoir être à Poudlard (parce que ça déchire quand même, bah ouais!) sans se bloquer à 17 ans quand on est plus âgé! Vive ça.
    Dirais-tu que ta fiche est réussie ? Bah en tout cas, moins plate que la précédente, je dirais...

Revenir en haut Aller en bas

Hiroki Lovelace
{ Admin - Infirmier roi des escargots sans sushis...

avatar
Féminin
Messages : 399
Age du joueur : 28
Localisation : Aux cuisines ... ou ailleurs
Age du perso. : 25
Date d'inscription : 02/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Infirmier
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Re: Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]   Dim 19 Déc - 1:24

    Vofaaaaa =DD
    Rien à ajouter par rapport à ce que j'ai déjà dit sur msn mais ta fiche est nickel ~ Validée donc.

    Oui oui je sais je suis beau gosse ~ /méga fière de sa connerie/

__________________________________________________________


      本当は何一つ知らない君の事
      如何してこんあにも好きになっちゃったんだろう?

      僕は寒い夜に抱き寄せて上げる事も
      朝までずっと寄り添って上げる事も出来ないけど

      [Miyavi ~ Boku wa Shitteru]


      ©️avatar ;; loveless
      ©️gif ;; inconnu

Revenir en haut Aller en bas

Vofa Vitlaus
3ème année - c'est les cours qui sont optionnels : pas l'année

avatar
Féminin
Messages : 258
Age du joueur : 24
Date d'inscription : 25/11/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 3ème année
Aspiration: Créativité (priorité aux expériences)
MessageSujet: Re: Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]   Dim 19 Déc - 1:25

Merciii! Razz
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vofa Vitlaus / The ice is breaking [finiii]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit