AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On cherchera un titre plus tard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: On cherchera un titre plus tard.   Ven 10 Juil - 22:15

/// Mon personnage est : [Prédéfini] - [Inventé] ///


I. Identité

    Nom, Prénom(s) : Saden. A la base, il paraît que c'était Sade. Peu importe. Saden passe mieux. Faust. Comme dans le livre, oui. Pourquoi? Mieux vaut ne pas le savoir. Deuxième prénom: Gruel. Ressemblant trop à 'cruel', Faust évite de le mentionner. Il n'a jamais su d'où venait cette étrange moitié d'identité..
    Date de Naissance, Age : 25 mai 1966
    Lieu de Résidence : Londres, pour le moment.



II. Informations Personnelles

    Caractère (Qualités/Défauts/Gouts): Faust est avant tout un être qui essaie de trouver un intérêt dans chaque chose. Profondément intéressé par les études, il se montrait, étant élève (et aujourd'hui encore), d'une rare autodidactie. Ne croyant pas en un quelconque Dieu, il ne croit pas non plus en ce qu'il appelle "les sciences inexactes". La divination par exemple. Ce n'est pas le fait de ne pas comprendre le fonctionnement d'une prémonition qui y soit pour quelque chose, mais le fait que ça ne tienne à pas grand chose. Tout comme une destinée, en fin de compte. Pour Faust, ce sont les rencontres que l'on fait qui nous façonne vraiment, en plus de notre nature profonde. L'éducation que l'on reçoit dès sa naissance, son cadre de vie. Il n'en est pas pour autant un Lamarckiste convaincu, simplement un brin carthésien. Très ouvert d'esprit malgré tout, il comprend que certaines personnes puissent trouver ça.. sympa. De même, il n'a jamais compris ses grands-parents. Xénophobes et avares. Des 'qualités' dont il n'a pas hérité. Il aime la différence. L'originalité, qu'il semble cultiver à sa manière. Les mystères et les énigmes. Etant lui-même quelqu'un de très secret, il ne se confie que très rarement, qu'en surface. Il laisse échapper des informations qu'il juge sans importance, hormis à quelques personnes qui savent vraiment qu'il est. Fidèle, il angoisse à la moindre erreur, à l'idée d'être quitté. Tentant malgré tout de ne pas être trop possessif envers ses conquêtes, il reste cependant jaloux. C'est normal, non? Oui, c'est normal. Il ne craint que le jugement des personnes auxquelles il tient, et ferait n'importe quoi, ou presque, pour elles. Ce qui fait de lui, en plus d'un passé tâché de zones d'ombre, quelqu'un de potentiellement particulièrement dangereux.

    Qualités Principales : Cultivé. Fidèle. Franc. Gentil. Prévoyant.
    Défauts principaux : Même si d'une nature calme, ses colères sont mémorables. Distant. Manque cruellement de confiance envers lui-même et autrui. Névrosé.
    Peur(s) : La perte de toute humanité, de l'amour. Décevoir ceux qui lui sont chers, les perdre. Et les insectes xD.


    Physique [15 lignes minimum] : Faust est un homme de bonne taille. Ni trop grand, ni trop petit. Fin, élancé, il a l'allure athlétique, élancée, droite et souple de ces jeunes éphèbes énigmatiques, sans point d'attache apparent, rêveurs et nostalgiques. Une peau très claire, diaphane, qui ne bronze pas et reflète bien les origines nordiques du jeune homme. Des cheveux blonds, cuivrés, de longueur variable mais ne dépassant jamais le bas de la nuque, entremêlés à souhait. Un sourire aux dents pointues et glacées, comme son regard bleu-gris, froid, distant, blessé. Il regarde les gens, les observe, les fixe, droit dans les yeux. Il ne détourne pas le regard. Plus maintenant. Il semble lire dans les pensées, se mêler aux souvenirs les plus honteux avec une joie malsaine. Mais il n'en est rien. Son regard peut néanmoins se faire très doux. Et sincèrement. Il ne feint pas. Ses iris électriques reflètent la vérité la plus pure. Et la plus terrible. Nous le dirons beau. Mystérieux. Non, plus que beau: attirant. Faust, c'est une silhouette qui se détache des autres par on ne sait quel artifice. C'est possible, ça, au naturel? Oui. Allez savoir. C'est sa vie qui l'a façonné, qui lui a donné cet air troublé, hanté; qui a sali ses mains, qui a plongé son regard dans les fantômes d'un passé disloqué. D'une vie disloqué. Mais dans toute cette horreur, dans toute ces splendeurs que sont la mort, l'amour, l'apprentissage, la découvert.. il n'en est ressortit que plus beau. Scintillant même. Son épiderme donne parfois l'impression d'avoir d'étranges reflets célestes, inhumains.. Et si Faust n'était qu'un ersatz d'humain, après tout?
    Signe(s) particulier(s) : Quelques piques de douleur dans le ventre, parfois.. Une vague boiterie qui va, qui vient. De vieilles blessures qui ne se guérissent pas, mais se soulagent. De petites cicatrices, marques dans le présent d'un passé pour le moins douloureux, se glissent ci et là, fantômes d'une autre vie..


III. Biographie

    Enfance : Cette période de sa vie reste un épisode très flou, pour Faust. Pas de réel souvenir. On dit qu'on ne se souvient de rien avant trois ans. Lui, il ne se souvient que de quelques anecdotes sur ses dix premières années de vie, tout au plus. Une impression amère, vaguement douloureuse, même. En fait, il n'a pas envie de savoir. Oui, ça n'aide pas. .. Né en Allemagne, il se souvient avoir appris le Russe, tout d'abord, de par sa grand-mère -maternelle ou paternelle? Aucune importance, par 'Oma', parce qu'elle venait souvent à la maison et ne baragouinait que très -trop- mal l'Allemand. Sans doute son père ou sa mère devait-ils aussi parler la langue, mais Faust ne se remémore pas les avoir jamais entendu le faire. Puis vint l'apprentissage de l'Anglais. Par pure nécessité. Ses parents l'enverraient à Poudlard, Durmstrang souffrant de rumeurs malencontreuses qui risquaient de ternir l'image de la famille Saden -des ancêtres xenophobes et avares, qu'on s'était empressé, que dis-je?, réjouis de voir rendre l'âme, pour empocher l'héritage pharamineux de cette vieille aristocratie. Soit. Poudlard donc. C'est surtout là-bas que Faust apprit l'Anglais. Peut-être était-ce l'idée qu'il allait quitter sa famille pour ne jamais la revoir -chose qui, malheureusement, n'arriva pas- qui firent de cette dernière année pré-scolaire, cinquante-trois semaines de souvenirs plus ou moins forts, et de jours complètement flous. Hum.. Ils avaient un chien, appelé 'Sam'. Un berger allemand. Quelque chose comme ça. Un gros chien, très gentil. Et des chevaux, aussi. C'est sans doute le souvenir le plus marquant. Faust se plaisait à observer les chevaux, leur hiérarchie si structurée, à s'en approcher prudemment, avec l'angoisse que cette grande force tranquille ne le brise. Il les regardait galopait à toute allure à travers les prés, à cause du bruissement du vent sur le bois sec de quelques arbres morts. Il y avait une jument alezane, au poil brillant. Dominante, elle semblait se réfugier derrière un masque de violence, d'assurance, pour cacher une pauvre bête blessée au plus profond, où l'on ne répare plus.. Faust s'en rappelle comme si c'était hier. Peut-être parce qu'il agit de la même manière: se réfugiant derrière les apparences que les gens lui donnent.
    Années passées à Poudlard : Les châteaux, il en avait vu d'autres. Les rois de Bavière les avaient fait perdurer à travers les âges. Mais Poudlard l'impressionnait. La traversée du lac surtout. Oui, à onze ans, Faust ne savait pas nager. Il apprit cela plus tard -on y est presque forcé, hein? .. La traversée du lac, donc. De fines gouttes de pluie perlaient sur son visage comme la rosée du matin. Il souriait naïvement, nerveusement; ne comprenait pas vraiment ce que les autres disaient -ils parlaient tellement vite! Il y avait eu ce banquet, ensuite. On avait appelé son nom. Une vieille dame aux lèvres aussi pincées que son ton était sec. Faust Gruel Saden. On l'avait regardé un peu de travers, se demandant d'où pouvait venir un énergumène pareil, mais personne n'avait eu l'impolitesse de faire des commentaires. L'assemblage de tissu qu'on lui avait mis sur la tête l'avait répartit à Serdaigle, les élèves de sa maison avaient applaudis et crié à en perdre la voix et, une fois qu'il fut assis à leur table, s'étaient empressés de le prendre sous leur aile et de faire plus ample connaissance. Avec les efforts qu'il avait du faire pour réussir à tenir une conversation correcte en Anglais, ce sont les seules choses dont Faust se rappelle, concernant son premier jour. Après, ses études ne furent pas dures. Tout sauf difficiles, même. Sa capacité à mémoriser chaque mot, chaque formule lui laissait le temps libre nécessaire pour ne pas devoir s'attarder sur des révisions longues et harassantes, mais pour lire. La littérature anglaise le passionnait. Il y trouvait un autre style que la russe ou l'allemande. C'était différent, après tout. Même si l'histoire avait relié l'Allemagne et l'Angleterre -et encore, pas dans le bon sens, ces deux pays semblaient ne rien avoir en commun. Très vite, il se désintéressa de la divination et des autres 'sciences' vaseuses du genre. Il voulait du concret. De l'applicable. Pas du hasard, de la fumée. Même pour l'élève modèle, sage et rêveur, c'était sans intérêt.
    Biographie Adulte : Après avoir réussit ses ASPICS, on lui suggérait une carrière au Ministère anglais, les rumeurs allaient même jusqu'à dire qu'il avait reçu des offres -chose qui le fit bien rire, d'ailleurs. Travailler tout de suite? Non. Il venait d'une famille assez riche pour se prélasser dans un canapé jusqu'à la fin de ses jours sans souffrir aucun créancier. Non, il voulait voyager, retourner en Allemagne. Berlin lui manquait. Mannheim aussi. Son histoire, son patrimoine. Il chercha à en savoir plus sur sa famille. .. et découvrit de sombres secrets. Ses parents n'eurent même pas le courage de nier, las, usés jusqu'à la moelle par on ne savait quel mal. Faust ne resta pas longtemps chez eux. Il repartit bien vite, accumulant les jobs en tout genre durant son voyage post-Poudlard. Du barman au précepteur, en passant par chroniqueur et guide touristique, il en fit de nombreux. Il tua, même. Vomissant la première fois, tant l'odeur ferrugineuse le dégoûtait. C'était un 'coup à prendre', lui avait on dit. Il ne savait pas dans quel sens. Tuer. Pas par plaisir, mais par gagne pain. Par vengeance, peut-être, mais.. La jalousie, la peur d'être rejeté, qui sait? Il entreprit des études de médecine, se fit légiste un moment, comme pour expier son crime. Ses crimes. Son voyage l'avait mené loin, oui. Trop, sans doute. Lorsqu'il se sentit sur le point de non-retour, lorsqu'il eut l'impression qu'il perdait pied et ne survivrait pas à sa chute, Faust retourna en Angleterre, avant de passer par l'Ecosse, où il rencontra l'un des personnages les plus marquants de sa vie. Un confrère, se plait-il à dire, un mince sourire aux lèvres, laissant entendre qu'il est bien plus..
    Famille : [8 lignes minimum] Que dire d'une famille dont on n'a pas l'envie de se souvenir? Ses lointains ancêtres devaient avoir vécu en France. On les dit descendant de Sade. Est-ce possible? Faust n'en sait rien, et s'en moque. Il ne parle pas un mot de Français, après tout, alors.. Bref. Ses grands-parents ont vécu la guerre oui. Mais ce qu'on ne dit pas, c'est qu'ils l'ont aussi faite. .. Mais n'en parlons pas plus; Faust n'a de souvenir que pour 'Oma' sa grand-mère -maternelle, après recherche dans les archives. La vieille femme peinait à s'exprimer en bon Allemand, si bien qu'elle finit par apprendre le Russe à son unique petit-fils. Les parents de ce dernier n'avaient pas l'air de parler la langue, du moins, Faust ne les entendit jamais le faire. Ils parlaient Allemand, écoutaient Marlene Dietrich, du jazz et du classique. Papa travaillait au Ministère, maman aussi, mais dans un job moins haut placé. Descendants d'une aristocratie aujourd'hui à l'état de ruine, de poussière, ils furent visiblement dans les seuls à ne pas être assez bêtes pour dilapider l'héritage en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. La fortune de la famile Saden se porte toujours aussi bien, rassurez-vous.



IV. Informations complémentaires

    Composition de la Baguette : nerf optique de dragon, bois de prunellier, 28 cm.
    Camps : Le sien. Il n'a nullement l'envie de rejoindre les petits compagnons de Voldemort, mais ses mains sont trop sales pour se mêler aux amis de l'autre barbu. Que voulez-vous: on ne mélange pas les torchons et les serviettes..
    Métier : Rentier. écrivain à temps partiel. lecteur. étudiant éternel. tueur. homme de conversation. remplaçant. précepteur. dessinateur. fou. scientifique technologique. alchimiste. névrosé professionel. C'est tellement plus drôle de se fondre dans la masse, d'être partout et nulle part en même temps..
    Don particulier :? Rien de spécial au niveau magique, à part un don inné pour les sortillèges, potions et la métamorphose. Hormis un certain talent, il possède une mémoire incroyable, ce qui fait de lui une véritable encyclopédie vivante. Utile pour les études. Comme le fait qu'il parle Allemand, Russe et Anglais couramment. Bien que la dernière langue aie quelques accrochages au niveau des expressions et un certain accent very german.



V. HJ - Vous

    Age : 18 ans
    Niveau en Rp : Suffisamment bon je pense, mais aléatoire je dirais ^^'
    Présence /7 : aléatoire, aussi xD
    Personne sur votre avatar: Heath Ledger zut l'est déjà pris >< Garrett Hedlund alors si c'est possible ^^' siouplaaaiiieuh! xD Je sais qu'il est pour un PV mais..
    Code du Règlement : True Blood
    Comment nous avez-vous connus ? e.n c.h.e.r.c.h.a.n.t Wink De forums en forums, on finit parfois par tomber sur un bon Wink
Revenir en haut Aller en bas

InvitéInvité

avatar
MessageSujet: Re: On cherchera un titre plus tard.   Sam 11 Juil - 23:12

Double post pour signaler que ma fiche est terminée =P Me tapez paaaas x)
Revenir en haut Aller en bas

Hermione Granger
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Féminin
Messages : 54
Age du joueur : 24
Localisation : Bibliothèque !
Age du perso. : 1000000 ans ! Ca t'en bouche un coin, hein ?
Date d'inscription : 29/06/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 3eme année
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: Re: On cherchera un titre plus tard.   Lun 20 Juil - 13:27

Bienvenue Faust ! =) Hum... cet homme a vendu son âme au diable Wink XD
Revenir en haut Aller en bas

Eileen R. Scott
6ème année - La Vodka est mon amie !

avatar
Féminin
Messages : 245
Age du joueur : 27
Localisation : Au bar !
Age du perso. : 21 ans
Date d'inscription : 24/01/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 6ème année
Aspiration: Popularité (priorité aux soirées)
MessageSujet: Re: On cherchera un titre plus tard.   Mar 21 Juil - 21:12

Bienvenue ! hearties
Revenir en haut Aller en bas

Violet A. Thompson
{ Fonda - Ex Piaf un peu folle sur les bord

avatar
Féminin
Messages : 1169
Age du joueur : 28
Localisation : En dangereuse compagnie
Age du perso. : 263 ans. Juste histoire d'être comme personne.
Date d'inscription : 11/10/2008

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: Médicomage # Travaille à Sainte-Mangouste # Donne un cours à Poudlard
Aspiration:
MessageSujet: Re: On cherchera un titre plus tard.   Sam 1 Aoû - 22:58

    Bonsoir et Bienvenue à toi =D.
    Désolé pour le retard de validation mais... Vu que le staff est dans sa majeure partie en vacances... Bref. Je te fais pas un dessin ^^.

    Alors, déjà, concernant l'avatar. Si tu me rappelles qui était pris pour ce personnage et que tu me trouves un autre homme à mettre à la place, je t'accorde celui que tu as choisi ^^.

    Pour la fiche. Voilà quelque chose d'original et un personnage trouble à souhait. Ce qui s'annonce être un véritable plaisir à jouer non ? Je te valide ici, et bon jeu à toi =). Ah et, si tu as une idée pour le rang, n'hésite pas à la mettre à la suite de ce message Wink

__________________________________________________________

    © SKY

    Check my vital signs,
    and no I'm still alive


    [ BOULEVARD OF BROKEN DREAMS ]
Revenir en haut Aller en bas
http://eloge-folie.forumactif.ws

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: On cherchera un titre plus tard.   

Revenir en haut Aller en bas
 

On cherchera un titre plus tard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: WIT-SHARPENING POTION :: Registres :: Fiches validées :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit