AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new compagnion for the escape # sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ron Weasley
Newcomer [*] -> Pense à ta fiche =)

avatar
Masculin
Messages : 99
Age du joueur : 24
Age du perso. : inconnu.
Date d'inscription : 03/07/2009

- LEGILIMENS -
Relations:
Profession / Année: 3ème année.
Aspiration: Connaissance (priorité à la culture)
MessageSujet: A new compagnion for the escape # sirius   Lun 6 Juil - 19:37

Muarf. J'ferais mieux au prochain ^^. Le titre est traduit selon moi donc pas tout à fait exact xDD

L’hiver et la neige qui avait frappé, comme chaque année, la Grande-Bretagne et Poudlard commençait petit à petit à prendre fin, et laisser place à un temps nuageux certes, mais plus convivial et vivable. Cela faisait en tout et pour tout sept longs mois déjà que Hazey’ ainsi que ses collègues avaient repris les chemins des cours. Et a vrai dire, il ne s’en lassait pas du tout. Il aimait trop faire cours pour laisser tomber sa matière et Poudlard d’un seul coup. C’était un sentiment de plénitude qu’Hazeyneel ressentait. Il était bien, bénéficiait, en plus de ça, d’un solide protection et d’un toit, d’une maison. Mais le froid de l’hiver l’avait quelque peu « refroidi ». Il n’aimait pas le froid. Comme tout le monde à vrai dire. Le froid était quelque chose qu’il détestait, tout homme qu’il était. Le froid c’était comme la part d’ombre qu’il cachait. Mais en ce jour, le froid avait quelque peu disparu. Le froid était une sensation horrible qui ne valait pas d’être vécue. Cependant, Hazeyneel, et chaque personne de ce monde en réalité, vivais cette période chaque année.

« Je vous demanderais juste de me faire un petit résumé du cours pour le prochain. Merci à tous. Bon week-end. », avait-il donc déclaré à ses élèves alors que la sonnerie du cours de mythologie, du dernier de la semaine à vrai dire, venait de tinter. Dans une hâte sans précédent, il rangeait ses affaires un peu n’importe comment puis le fermait. Il regardait à présent à la fenêtre de la salle. La neige qui régnait auparavant au dehors s’était dissipée et ça l’avantageait quelque peu. Hazeyneel retira son regard et s’avança vers son bureau, prenant son sac de travail au passage. Puis l’instant d’après, il se trouvait devant la porte de la salle. Il sortit et ferma la porte d’un coup de baguette rapide et sec.

Dix-neuf heures. Il était l’heure d’aller manger avec les autres dans la Grande Salle mais Hazeyneel n’avait pas réellement faim. Les récentes nouvelles à propos de Sirius Black l’inquiétait un petit peu. Et s’il venait à s’en prendre aux élèves ou même à lui, à Hazeyneel ? Pas qu’il soit lâche et dépourvu de courage, mais Hazeyneel avait une peur panique de Sirius Black. Sirius Black qui avait l'air d’être une gentille personne. Enfin avant. Oui, car Hazeyneel avait « connu » si je puis dire le jeune Sirius Black, roi des bêtises en tout genre. Et Hazeyneel n’avait pas compris comment il avait pût devenir aussi mauvais, comment il avait pût trahir ses amis au profit du mage noir le plus redouté ? Comment avait-il pût faire ça, à ses amis, à l’Ordre du phénix ? Il était un immonde traître. A cause de lui Lily et James Potter étaient morts. Alors qu’il était leur amis. Il les avaient trahis. Et le petit Potter alors ? Pauvre de lui. Perdre ses parents à plage de un an. C’est si triste, si tragique. Perdre un membre de sa famille, même un membre très peu cher à son cœur, c’est dur mais alors deux et en plus à un âge aussi faible, c’était le comble. Hazeyneel, lui, avait toujours haït son père mais James Potter était quelqu’un de bien, si on omettait le fait qu’il ait été un véritable cancre à l’école.

Vingt et une heure. Se levant brusquement du canapé de son appartement, Hazeyneel se préparait pour aller à Pré-au-lard. Il avait envie de se promener et quel meilleur endroit que les ruelles du village sorcier ? De plus il avait tellement de bons souvenir avec ses amis à pré-au-lard. Il aimait beaucoup cet endroit typiquement sorcier, à cent pour cent. Il aimait la chaleur qui s’en dégageait. Et un voyage par là-bas ne lui ferait pas de mal, même que de bien. Il avait besoin de décompresser après la semaine éprouvante qu’il avait eu. Et encore une fois, quel meilleur endroit que le berceau des sorciers ?

Prenant route vers le rez-de-chaussée, le jeune professeur sortit rapidement du château en direction de pré-au-lard. Il marchait lentement. Les alentours étaient tous déserts. Nord, est, Ouest ou Sud, ils étaient tous déserts. On entendait seulement le bruit des pas de Hazeyneel et le chant de trois ou quatre oiseaux par-ci, par-là.

Quand il arrivât enfin à pré-au-lard, après environ dix minutes de marche intensive, le jeune professeur prit une grande inspiration et s’engouffra dans les ruelles de pré-au-lard. Une fine brise d’air frais caressait ses cheveux en épis et son visage. Une fois de plus aucune personne humaine n’était là. Quand je dis humaine, je parle de quelqu’un avec un corps humain, comme vous est moi. Personne. Hazeyneel avança un peu avant de trouver chemin dans une autre ruelle. Préau-lard était en réalité un vrai labyrinthe, où l’on pouvait se perdre facilement. Toujours personne mais Hazeyneel sentait à présent le souffle chaud d’une créature, d’un animal, il en était sûr. Il se retourna. Derrière lui se trouvait un chien. Il semblait avoir mal, être comme torturé. Hazeyneel feignit un sourire à la vue du chien, semblable à ce que Sybille Trelawney appelait un « sinistros ». Hazeyneel s’abaissa rapidement puis caressa le dos de l’animal. Son poil était doux et soyeux mais comme sale. Il devait sûrement traîner là depuis un bon moment déjà. Quand Haz’ retirait sa main, il regarda cette dernière. Aucun doute, le chien était vraiment abandonné de tous et de tout le monde.

« Alors petit chien, que tes-il arrivé pour atterrir ici ? Hum ?! », paroles idiotes puisque le chien ne pouvait parler…
Revenir en haut Aller en bas
 

A new compagnion for the escape # sirius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#. Eloge de la folie :: SWELLING SOLUTION :: Saison 1-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit